Jugement définitif contre Ahmed Saad en faveur de Soumaya Al-Khashab

Somaya Al Khashab à droite, Ahmed Saad à gauche
Somaya Al Khashab à droite, Ahmed Saad à gauche

Le divorce entre l'actrice Soumaya Al-Khashab et son ex-mari, le chanteur Ahmed Saad a enfin livré son dénouement. Le Tribunal de la Famille de Sidi Gaber, dans la ville d'Alexandrie en Egypte, a finalement condamné Ahmed Saad à verser une pension alimentaire à son ex-femme d'un montant total de 270 mille livres (plus de 15 000 euros). Le chanteur devra s'acquitter de 10 mille livres par mois pendant 27 mois. Le jugement portait également sur le paiement d’arriérés, puisque Ahmed avait estimé qu'il ne devait pas verser de pension à son ex-femme, bien plus fortunée que lui-même.

L'actrice Al-Khashab n'entendait pas laisser son ex-mari divorcer sans lui verser une forte somme d'argent: elle a donc demandé au tribunal de l'obliger à payer une somme bien plus importante que celle finalement obtenue. En effet, son contrat de mariage prévoyait qu'en cas de divorce, Ahmed soit contraint de lui verser la somme de 500 000 livres (plus de 28 000 euros), en plus d'une pension alimentaire tous les mois.

L'acteur égyptien avait fait appel du jugement initial. Finalement, ce nouvel épisode judiciaire se traduit par une somme moins forte à verser à son ex-épouse que celle prévue initialement. L'acteur égyptien Ahmed Saad garde semble-t-il un goût amer de cette décision, puisqu'il a divorcé de Soumaya en l'ayant accusé de l'avoir trompé avec un autre acteur. Si c'est vraiment le cas, Ahmed est à présent clairement victime d'une injustice.

Mais la Cour d'appel d'Alexandrie a définitivement approuvé la décision rendue en première instance contre Ahmed Saad et l'a obligé désormais à payer une somme totale de 270 000 livres à l'actrice Soumaya Al-Khashab. Espérons que les deux anciens époux iront de l'avant à présent et cesseront d'afficher leur déchirement en public.

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 1 Février 2022
 
Dans la même thématique