Mohamed Ramadan promène un tigre blanc dans les jardins du palais de la Sheikha Fatima bint Rashid Al Maktoum

Mohamed Ramadan avec son tigre blanc
Mohamed Ramadan avec son tigre blanc

C’est à partir de publications sur le compte Instagram de Mohamed Ramadan que nous apprenons sa récente visite au Palais de Sheikha Fatima bint Rashid Al Maktoum. Ramadan a déclaré qu'une invitation personnelle lui avait été envoyée par Sheikha Fatima, une princesse émirienne, pour venir à son palais. Il n’a pas hésité à publier une vidéo du moment où il est entré dans le palais et a été reçu par ses serviteurs. Mohamed Ramadan a commenté : 'Merci, mon deuxième pays, les Émirats arabes unis, et merci à ma ville préférée, Dubaï, pour l'hospitalité et la bonne réception au palais de Son Altesse Sheikha Fatima bint Rashid Al Maktum, merci pour l'invitation, Votre Altesse.'. Il a également publié des photos le montrant dans les jardins du palais, tenant en laisse un tigre blanc, aux côtés duquel il semble marcher avec aise. Apparemment, ces images ont été prises le 26 juin.

Mohamed Ramadan n’est plus Egyptien mais Emirati

Mohamed Ramadan a obtenu la gold card (ou visa en Or) aux Émirats arabes unis l'année dernière (2020). La gold card est un pass délivré par les autorités émiraties qui donne pour privilège de résider 10 ans sur place, avec durée renouvelable, et de pouvoir quitter les EAU jusqu’à 6 mois par an. La condition d’obtention est toutefois limitée aux personnes ayant un contrat de travail valide et leur offrant un salaire mensuel de 7000 euros par mois au minimum. Lorsque M. Ramadan a obtenu ce précieux sésame, il avait alors posté sur les réseaux sociaux la photo de sa nouvelle carte d’identité avec le commentaire suivant : 'Merci au Souverain de Dubaï, le cheikh Mohammed bin Rashid, que Dieu le protège, et au gouvernement de Dubaï pour le plus beau cadeau : le visa d'or pour les Émirats arabes unis, que Dieu le protège et protège ses dirigeants et son peuple précieux.'

Mohamed Ramadan enlace l'actrice Nabila Obeid !

Il y a quelques jours, Mohamed Ramadan a publié via son compte Instagram des photos qui ont été recueillies par l'artiste Nabila Obeid lors de sa dernière apparition dans l'Emirat de Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Mohamed Ramadan a commenté les photos en déclarant : 'La plus belle rencontre par coïncidence avec ma star préférée, Nabila Obeid, à Dubaï.'. On voit le jeune homme sur la photographie enlacer fermement l’actrice de ses deux bras en embrassant de façon ostensible la main de la star. Cette dernière se laisse faire mais, bien que portant un masque, on sent qu’elle n’est pas très à l’aise. Peut-être parce que Mme Obeid sait à quel point le jeune homme peut se montrer rustre et ordurier lorsqu’il est contrarié.

Mohamed Ramadan insulte une artiste renommée

Il a été proposé à l’actrice Samira Abdel Aziz de jouer le rôle de la mère du personnage joué par l’acteur Mohamed Ramadan dans la série "Ibn Halal" (en français : les enfants du bien). Mais cette dernière a refusé. Poussée à bout elle a été obligée de se justifier pour avoir décliné l’offre. Samira Abdel Aziz avait alors expliqué en toute franchise : 'Il n'est pas raisonnable de jouer le rôle de la mère d’un voyou dans cette série, après avoir incarné le rôle de mère de grands dans des œuvres précédentes'. Elle a ajouté: 'Ce rôle n'est pas à la hauteur de ma carrière artistique. Après avoir incarné les rôles de la mère de l'imam Abu Hanifa, Al-Tirmidhi, Sheikh Metwali Chaârawi et Umm Kulthum, je rejette l’offre de rôle dans ce type de drame se déroulant dans des quartiers populaires où les gens ne savent pas parler autrement qu’en utilisant des gros mots et où on ne voit presque que du sang et des armes blanches'. Mme Abdel Aziz estimait que c’était une insulte à sa carrière et à sa qualité d’actrice que de jouer aux côtés d’un énergumène tel que Mohamed Ramadan.

Mohamed Ramadan a vivement réagi à la suite de ce refus sur les réseaux sociaux : "Oh, méprisable mendiante, les bottes de ma mère valent mieux que toi ! Moi mon rôle me rapporte 20 millions de livres, alors que les tiens de rôles ne te rapportaient que 20 mille livres." C’est que Mohamed Ramadan a voulu exprimer sa colère envers une actrice renommée née en 1935 ! Et cela, en des termes profondément irrespectueux. Samira Abdel Aziz a affirmé qu'elle avait été choquée de lire ce message sur les réseaux sociaux et qu’elle l’avait été encore plus par les messages, restés privés, que le jeune homme a envoyé directement à l’actrice par l’application WhatsApp.

Ramadan a déclaré au cours d'une vidéo qu’il a publié sur son compte Instagram : 'C'est mon droit de répondre aux paroles du professeur Samira Abdel Aziz, cela dit, ce qu'elle a dit ne s'est pas produit du tout, de toute ma vie je n'ai jamais parlé à personne de cette façon, alors...'. Ramadan a continué : 'Elle a dit que j'avais dit mendiante à son sujet, et que j'aurais parlé de son salaire, j'aurais dit que ma mère valait mieux qu’elle, tout cela n'est pas arrivé, je ne peux pas parler à quelqu'un de plus âgé que moi comme ça.'. Quel courage n’est-ce pas?!

Ramadan a exprimé sa joie que ses fans ne croient pas ce qui a été dit à son sujet, ajoutant: 'ce que Samira Abdel Aziz a dit, mon public n'y croyait pas vraiment, et cela m'a fait très plaisir'. Ramadan a conclu avec ces paroles: 'Ceci est une clarification de ma part, et j'attends votre avis sur la chanson de Thabet sur YouTube et sur toutes les plateformes audio, Spotify, Anghami, et j’ai confiance en Dieu pour que toujours le succès m’accompagne, et que Dieu nous protège du mal du grand besoin'. C’est sûr M. Ramadan n’est pas dans le besoin, mais pour le mal, on n’est pas sûrs qu’il en soit réellement dépourvu.

Allez Monsieur Ramadan, un petit mot sur lequel méditer :  {Coran 57:20} Sachez que cette vie matérielle n’est rien de plus qu’un jeu et un divertissement, et une vantardise entre vous, et un amas d’argent et d’enfants. C’est comme une pluie abondante qui produit des plantes et fait plaisir aux mécréants. Mais alors les plantes deviennent du foin inutile, et sont soufflées par les vents. Dans l’Au-delà il y a soit un sévère châtiment, ou le pardon de DIEU et l’approbation. Cette vie matérielle n’est rien de plus qu’une illusion temporaire.

C Nabila Obeid avec le rappeur
C Nabila Obeid avec le rappeur
Auteur :
Mis en ligne : Lundi 28 Juin 2021

 
Dans la même thématique