L'actrice égyptienne Amira Fathy a été harcelée

Amira 3
Amira 3

L'actrice égyptienne Amira Fathy est devenue célèbre en apparaissant dans des clips publicitaires. Par la suite, elle a fait une apparition dans le clip "Ifhed", de l'artiste égyptien Hakim, en incarnant le rôle d’une fille appelée Oumnia.

Elle s'est mariée avec un ancien policier du nom de Wael Hob. Elle a poursuivi sa carrière en devenant productrice. Elle a donné naissance à deux filles : Malika puis Joeira. Malheureusement, Malika, sa fille aînée, est décédée à l'âge de deux ans.

Ses débuts

Amira Fathy Ahmed, née le 28 décembre 1976, diplômée de la Faculté du tourisme et de l'hôtellerie, a commencé sa vie artistique en tant que mannequin.

Au milieu des années 90, le réalisateur Ali Badrakhan l'a fait apparaître dans un clip musical, ce qui lui a permis d'entamer une carrière d'actrice et de chanteuse.

Ses œuvres cinématographiques et télévisuelles

Bien qu'Amira Fathy ait joué dans des films et dans un certain nombre de séries télévisées, elle a déclaré ne jamais avoir réellement cherché à obtenir des rôles à la télévision ou au cinéma.

Rôles de tentatrice

Bien que son apparition au cinéma soit pour le moment peu fréquente, Amira Fathy ne laisse jamais le public indifférent. Elle affirme que jusqu’ici tous les rôles qu'elle a incarnés, sont particulièrement en phase avec sa vraie personnalité. Par ailleurs, Amira Fathy confirme être à l'aise avec ces rôles de séductrice ou de tentatrice, en déclarant qu'elle ne ressentait aucune gêne avec ce type de rôle.

Pendant 3 ans, de 2009 à 2012, Amira a complètement disparu du monde artistique. Elle signe son retour en 2012 avec sa participation à la série 'Ibn al-Nizam' en apparaissant aux côtés de l'acteur égyptien Hani Ramzy. Mais cette réapparition fut de courte durée, puisque ce n'est qu'en 2015 que le public a pu apprécier son retour dans une série mystérieuse, dénommée 'Couleurs du spectre'.

La chanteuse

En 2011, elle a réalisé un clip vidéo pour illustrer sa chanson 'Iqbal kul el banat' ! Cette chanson est l'une des plus appréciées du public; le titre désigne une expression dite lors des mariages par la mariée dans la plupart des pays arabes. On peut comparer cette expression au lancer de bouquet dans les mariages occidentaux. Il s'agit d'une bénédiction de la part de la mariée aux autres femmes présentes au mariage afin de leur souhaiter que très vite, elles puissent trouver elles aussi un mari. Il faut noter qu'elle a par ailleurs soulevé un tollé car dans ce même clip vidéo, la chanteuse laissait apparaître ses jambes avec des porte-jarretelles blancs alors qu'elle interprétait le rôle de la mariée.

Cette attitude provocante et séductrice, lui a valu d'âpres critiques.

Amira en bleu turquoise
Amira en bleu turquoise

La mort de sa fille Malika : le choc de sa vie

Amira Fathy a confié récemment que deux événements l'ont particulièrement traumatisée dans sa vie. Le premier fut la mort de son père et le deuxième le décès de sa fille aînée morte à l'âge de deux ans suite à une maladie du cœur.

Problèmes de santé

Fin 2016, Amira a connu des problèmes de santé et a subi 3 interventions chirurgicales, après avoir souffert des effets secondaires de la présence d'un kyste sébacé dans son corps.
Elle a révélé dans une interview à la presse que la Providence divine l'avait sauvée de la mort.

Harcèlement sur Internet

Suite à la publication d'une photographie sur Internet où elle se montrait entourée de son petit ami et de son entraîneur, un grand nombre de femmes et de jeunes filles appartenant au même groupe que l'actrice dans les réseaux sociaux, ont explosé de rage.

Ces dernières ont estimé que sa pause suggestive entre deux hommes et sa tenue très sexy allait à l'encontre de la morale.

Si dans les pays occidentaux un tel cliché serait probablement passé inaperçu, la morale réprouve dans le monde arabe ce genre d'exhibition.

Amira s'est dite choquée par la violence des propos que sa photographie a suscité. Elle a déclaré : "J'ai découvert que ceux qui m'ont harcelée étaient des filles et des femmes. On appartenait au même groupe sur les réseaux sociaux. Un ami m'a suggéré de porter plainte, mais je m'en suis abstenue et j'ai fini par retirer ma photo".

Sachez que le nom d'Amira Fathy peut être orthographié Amira Fathi, Amira Fetehi, Amira Fethi. Voici le portail officiel de l'actrice

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 30 Décembre 2020
 
Dans la même thématique