Les présidents égyptien et algérien se sont rencontrés

Président Tebboune - Président Al Sissi
Président Tebboune - Président Al Sissi

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune s'est rendu au Caire, en Egypte, pour rencontrer son homologue, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi le 24 janvier 2022. Lors de cette visite, les deux chefs d'Etat ont évoqué leur vision à propos de la sortie de crise en Libye, de la sécurisation des ressources, en particulier l'eau, et de l'urgence de créer un Etat palestinien.

L'Egypte discute et consulte fréquemment l'Algérie sur de nombreux dossiers, et montre ainsi que l'Algérie joue un rôle important sur de nombreux dossiers stratégiques, politiques et d'actualité.

Lors d'une conférence de presse conjointe au Caire, M. Tebboune a déclaré que ses entretiens avec M. Al-Sissi confirment "leur accord total sur leur vision des événements".

Crise en Libye

A l'issue de leurs discussions, les deux présidents ont conjointement exprimé leur vision à propos de la crise en Libye. Pour les deux dirigeants, il est nécessaire d'organiser simultanément des élections présidentielles et parlementaires en Libye.

Les deux présidents sont également d'accord sur la nécessité que tout combattant étranger quitte au plus vite la Libye, tout en insistant sur le fait que ce retrait ne doit ni nuire à la sécurité du pays, ni à celle du peuple.

Sécurisation des ressources

Al-Sissi a évoqué une vision également partagée sur la question de la "sécurité de l'eau": "nos visions coïncident avec l’urgence de parvenir à un accord global sur le barrage de la Renaissance" en Éthiopie, qui menace de réduire les parts en eau du Nil de l'Égypte et du Soudan.

L'Etat palestinien

Al-Sissi a déclaré qu'ils sont tout deux également d'accord sur la nécessité d’une solution à deux États dans le conflit israélo-palestinien, avec Jérusalem-Est comme capitale de l’État palestinien.

Le président égyptien a ajouté qu'ils ont eu "des échanges approfondis et constructifs sur des questions internationales et régionales" et que ceux-ci "reflètent la volonté commune de renforcer tous les cadres de coopération entre les deux pays [...] en tenant compte du rejet et de l’opposition à toute ingérence étrangère dans la région".

Al-Sissi a souhaité plein de succès à l'Algérie dans sa présidence du prochain sommet arabe.

L'arrivée du président algérien

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 30 Janvier 2022
 
Dans la même thématique