Sofinar Grigorian dite Safinaz célèbre danseuse du ventre en Egypte

Safinaz alias Sofinar
Safinaz alias Sofinar

Sofinar Grigorian, appelée aussi Safinaz, pratique la danse orientale depuis son enfance. Nul doute que la danseuse Safinaz est l'une des personnalités les plus connues en Egypte et dans le monde arabe, et son nom figure dans les listes Google des noms ou mots les plus recherchés sur le moteur du site.

Elle est Arménienne par son père et son grand-père, a grandi en Russie avec ses parents, et a appris à danser seule. Sa mère avait initialement refusé qu’elle devienne danseuse et l'aurait même giflée par désespoir lorsqu’elle l’a vue la première fois en costume de danseuse. En effet, sa mère considérait cet accoutrement et cette danse comme immoraux.

Mais Safinaz a persévéré et s’est efforcée d’expliquer à sa mère que ce qu'elle faisait n'était pas mal et qu'un costume de danse était nécessaire. Sa mère n'était pas convaincue jusqu'à ce qu'elle voie sa fille briller au Belly Dance Festival. L’amour de la danse pour Safinaz était trop grand !

Safinaz aimait tellement la danse du ventre, qu’elle se mit à désirer conquérir les publics des pays arabes avec son talent. Bien qu’en Russie elle soit respectée et qu’elle y ait joué de nombreux rôles d'actrice, elle cherchait une consécration. Elle eut le déclic de quitter la Russie lorsqu’il lui a été proposé de tourner des films avec des scènes de sexe. S’en était trop, elle s’est mise en route pour un pays du monde arabe ! Elle est allée en Irak alors qu'elle n'avait que 22 ans, et y a effectué des représentations professionnelles, après quoi elle a voyagé dans de nombreux pays arabes, dont le Liban, le Qatar et la Syrie. En 2011 elle s'est installée en Egypte, où elle est devenue célèbre et a participé à de nombreux films et spectacles.

Son secret pour rester en forme

Safinaz a déclaré qu'elle faisait de l'exercice quotidiennement pour maintenir sa souplesse et sa forme physique, mais qu'elle pratiquait rarement la danse, lorsqu’elle était à la maison. Elle préfère semble-t-il garder la danse pour les spectacles ! 'Je danse avec mes sentiments, pas avec mon corps, et je peux danser sur le même air dix fois puis danser totalement différemment, selon mes sensations et mes goûts'.

Quelle est sa religion ? Est-elle de confession juive comme l’affirment certains?

Safinaz a confirmé qu'elle n'était pas issue d'une famille juive, contrairement à ce qu’affirment certains sites Internet. Elle est de religion chrétienne, comme la plupart des Arméniens.

Il est d’ailleurs aisé de trouver des photos illustrant ses déplacements dans une église, ou la montrant pratiquer les rites de sa religion. Elle est toutefois ouverte sur le monde arabe et l’islam, qu'elle aime depuis son enfance.

Une danseuse parmi les mieux rémunérées du Moyen-Orient

Safinaz a réussi à devenir l'une des danseuses les plus recherchées lors de fêtes et de mariages, et elle gagne des sommes élevées proches de celles de Dina, l'une des danseuses les plus importantes d'Égypte. Elle dit posséder à ce jour une maison en Arménie et des investissements en Russie.

De qui est-elle fan ?

Safinaz tient à ce que l’on sache qu’elle était fan de la regrettée actrice égyptienne Souad Hosni. Elle lui voue toujours à ce jour une admiration sans limites.

Sofinar et pas Safinaz !

Safinaz a expliqué 'Nombreux sont ceux qui prononcent mal mon nom. Ce n’est pas Safinaz mais plutôt Sofinar ("Sophie Nar")'. Elle a expliqué que la signification de son nom en arménien est "Mariée de la mer" et qu’en égyptien, cela signifie "sirène", et a demandé à ses fans de corriger son nom dans leur esprit et de l'appeler par son vrai nom. Cependant, les habitudes sont tenaces. Le public égyptien a du mal à se rappeler que son nom n'est pas Safinaz, alors même que la presse continue à l'appeler ainsi.

S’est-elle convertie à l'islam ?

En avril 2019, comme une sorte de 'poisson d’avril', une rumeur s’est propagée à propos de Sofinar annonçant son arrêt définitif de la danse et sa conversion à l'islam, ce qui l’aurait même poussée à porter le voile. Un changement quelque peu radical quand on sait que les Egyptiens sont habitués à la voir se produire quasiment nue dans une danse très suggestive.

Une fois informée, Sofinor a rapidement démenti la rumeur en s’exprimant ainsi :'Je respecte tout le monde, et je respecte les femmes voilées et le voile, mais non, je ne me suis pas voilée et n'ai pas arrêté de danser. C’est une honte de plaisanter avec ces sujets et un manque de respect [envers ma personne].'

Sofinar en costume de danse vert
Sofinar en costume de danse vert
Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 30 Juin 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes