Il fait très chaud à Al Mansourah

Une femme egyptienne qui porte une ombrelle

En plein Ramadan, les habitants de Mansourah, en Egypte, doivent affronter des après-midi de 41°C, l’équivalent en Europe méditerranéenne d’une journée d’été caniculaire !
A tel point qu’on voit beaucoup de femmes égyptiennes portant des ombrelles.

La capitale du gouvernorat d'Al-Daqahliyah se nomme al-Manṣūra (ou Mansourah), qui veut dire la Victorieuse. Lors du dernier recensement de la population en 2006, cette ville d’Egypte comptait 437 000 habitants. Mansourah  est située dans le delta du Nil, sur la rive gauche de la branche de Damiette, à la bifurcation du fleuve et du Bahr al-Soughir qui va se jeter dans le lac Menzaleh. Fondée en 1221 à l'époque des croisades pour des raisons militaires, elle fut le théâtre d’un affrontement dont la victoire a été remportée en 1250 contre Louis IX, qui y fut fait prisonnier.

L'Autorité météorologique a annoncé de nouveaux détails sur la météo et les températures élevées auxquelles les villes et les gouvernorats sont actuellement exposés, soulignant que les températures continueront d'augmenter au cours des 48 prochaines heures, et a déclaré qu'aujourd'hui, mardi et demain, mercredi 5 mai, la vague de chaleur à laquelle le pays est exposé atteindra son paroxysme. L'Autorité météorologique a ajouté dans un communiqué que jeudi prochain, le 6 mai, sera le début de la réfraction de la canicule, mais qu’elle s'attendait à ce que le temps soit très chaud sur les côtes nord, et chaud sur le Grand Caire et la Basse Égypte. Le sud du Sinaï et les gouvernorats du sud de la Haute Égypte connaîtront une température élevée continue pendant les heures de clarté. Toutefois la température devrait redescendre modérément durant la nuit dans toutes les régions du pays.

Les climatisations vont turbiner dans les beaux appartements d’El-Mansourah ! Une technique égyptienne qui consiste à utiliser des pots en terre cuite pour refroidir l’air avait déjà été inventée en Egypte antique ! Il s’agit de remplir d’eau des pots et de les superposer les uns sur les autres. L’eau fraîche rafraîchit l’air. Mais de nos jours, les Egyptiens, décidément bien installés dans la modernité, préfèrent la climatisation !

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 4 Mai 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes