Marwa Rateb: un exemple à ne jamais suivre!

Marwa Rateb
Marwa Rateb

Visage traficoté, faux yeux clairs, fausse chevelure blonde, chirurgies plastiques qu'on ne compte plus, Marwa Rateb est un exemple à fuir pour toute femme arabe qui veut s’assumer.

Des yeux clairs chez nous, il y en a, ils sont d’autant plus charmants que les personnes aux yeux clairs sont nées naturellement avec. Mais qu’en est-il des femmes fausses, modifiées à outrance mais qui prétendent malgré tout être tout à fait naturelles?

L'actrice syrienne résidant aux Émirats arabes unis, Marwa Rateb, a déclenché une gigantesque controverse avec une vidéo où elle ne semble pas avoir de respect pour sa propre personne.

Elle nous apparait... comment vous dire? Ridicule!

Vêtue comme une poupée Barbie mais avec deux monstrueuses fesses, Marwa est apparue dans une chemise de nuit courte et colorée, en train de sauter sur son lit telle une folle-dingue. Des curieux sur Internet, interloqués par la publication vidéo de Marwa, se sont demandés si elle avait utilisé un filtre sur sa photo ou subi une opération de chirurgie esthétique pour avoir des courbes aussi bizarroïdes. Voyez par vous-mêmes sur ces illustrations...

Marwa Rateb
Marwa Rateb

Les commentaires à la vue de sa vidéo étaient gratinés! Certains se disant qu'elle ressemblait à une poire.

Mais Marwa Ratib, que le ridicule ne tue pas, a osé se plaindre que trop de gens cherchaient à l'imiter. Elle est pourtant si spéciale, si unique! Certaines l'ont alors accusée d'être arrogante. Pourtant nous devons bien donner raison à Marwa sur un point: C'est un véritable problème que des femmes cherchent à l'imiter!

C’est même un problème plus global dans les pays arabes, trop de femmes se transforment avec des chirurgies à n’en plus finir, des décolorations ridicules pour ressembler à une Scandinave alors qu’elles sont Arabes. Et on ne vous parle pas de quelques mèches à la Jennifer Lopez. Cela va plus loin. Soyons directes: Nous ne sommes pas des femmes d’Europe du Nord ni des Américaines jouant les divas des années 1930.

La plupart des femmes arabes ont les cheveux châtains ou noirs, de même que les Européennes du sud. Dieu l’a voulu ainsi. Alors pourquoi vous décolorer les cheveux?

Les Arabes sont beaux! Et les femmes arabes ont beaucoup de charme, alors pourquoi vouloir enfler ses fesses comme une Africaine et porter des lentilles 100% du temps pour avoir l’air d’une Nordiste… C’est un véritable phénomène de société qui ne touche pas seulement des artistes qui ont envie de se grimer.

De ce fait, nous disons: Fichez la paix à celles qui s’assument sans chirurgie esthétique et sans afficher une chevelure façon Reine des Neiges: être belle n’est pas donné à tout le monde. Si vous ne l’êtes pas, ne faîtes pas dans la surenchère de la chirurgie plastique. Les métiers nécessitant d'être beau devraient être réservés aux gens vraiment beaux.

Marwa rateb, reine des Neiges
Marwa rateb, reine des Neiges

Comme si cela ne se voyait pas que l’actrice syrienne était arrangée par la chirurgie esthétique, elle a tout de même osé affirmer lors d’une interview, que "beaucoup de stars avaient subi plus d’opérations de chirurgie plastique qu'elle, après tout", ajoutant qu'elle n'avait subi qu'un "remplissage" des lèvres. Comprenez des injections. Elle a nié avoir subi une opération de modelage du corps, et a révélé qu'elle portait des sous-vêtements avec des côtés pleins pour apparaître d'une manière qui mettait en évidence les courbes et l'enflure de ses fesses.

La direction que la mode esthétique prend est souvent contre-productive ces dernières décennies. Après avoir connu la mode de l'extrême maigreur dans le mannequinat, la suppression des formes féminines avec les modèles asexuelles et androgynes, nous avons vu se développer le phénomène inverse: tous les attributs féminins sur-gonflés. Cela a commencé par la poitrine et les lèvres, notamment la lèvre supérieure. Pourtant, lorsque les hommes sont interrogés, lors de sondages ou de débats, ils affirment très majoritairement qu'ils trouvent ces femmes à la mode atroces. Alors pourquoi insister? C'est à présent une nouvelle tendance qui se dessine, promue par des starlettes et influenceuses américaines: un mélange de n'importe quoi, du mauvais goût criant, où il ne sera pas rare de voir une femme se faire retirer des côtes et sur-gonfler son postérieur tel celui d'un babouin pour finalement ressembler à plus grand-chose...

Marwa s'inscrit dans cette tendance déplorable; en plus d'investir des sommes colossales dans le travestissement de sa nature et de son physique initial, on peut également constater que son mauvais goût et sa bêtise ne connaissent pas de limites... Le résultat est édifiant. Un exemple à ne jamais suivre!

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 19 Septembre 2021
 
Dans la même thématique