L'école des rebelles de nouveau à l'honneur

L'ecole des rebelles, film comique
L'ecole des rebelles, film comique

Si en Europe, de tradition chrétienne, la fête de Noël est l’occasion pour les grands diffuseurs de ressortir les classiques du cinéma et des œuvres télévisuelles françaises, dans les pays arabes, c’est le jour de l’Aïd al-Fitr où a lieu un phénomène similaire.

Dar Al Iftaa a annoncé que jeudi était le premier jour de l'Aïd Al Fitr 2021 en Égypte et le premier jour du mois de Shawwal pour l'année 1442 de l'Hégire.

Ainsi, en Egypte, afin de contribuer à la célébration de cette période, c’est le film classique 'L’école des rebelles' qui a été rediffusé en Egypte pour le plus grand plaisir du public. Le succès de ce film ne se dément pas d’année en année. L’œuvre originelle était en noir et blanc mais cette fois-ci, le public allait en plus pouvoir redécouvrir ce film bien connu colorisé avec les techniques modernes. Il faut rappeler que ce film est issu en premier lieu d’une pièce de théâtre et il correspond à la version adaptée pour la télévision.

Le film raconte l’histoire de cinq jeunes étudiants insoumis à l’autorité qui font tourner en bourrique professeurs et équipe d’encadrement de leur école. Le directeur, dépassé, les réunit tous les cinq dans une classe afin, au moins, d’éviter qu’ils ne perturbent les autres élèves. Les cinq mauvais garçons n’ont de cesse de transgresser les règles et n’ont que faire de leur apprentissage. Le responsable du district envoie alors une enseignante qui aura pour mission d’éduquer ces enfants jugés pourtant irrécupérables. Si ces vilaines personnes la chahutent au début, l’enseignante ne se décourage pas et persiste dans sa mission d’éduquer ces enfants. Et à la fin, l’ordre finit par revenir et les enfants se montrent disciplinés, au grand étonnement de tous.

La pièce de théâtre a été écrite par Ali Salem en 1973 et par la suite adaptée en film. Ce film est tellement populaire que quasiment chaque acteur qui a l’honneur d’y jouer un rôle acquiert une notoriété considérable auprès du public. La plupart d’entre eux sont décédés depuis ; mais l'acteur Adel Imam qui fut l’un des acteurs principaux lors de la sortie du film initial, et l'actrice Soheir Al-Bably, qui jouait le rôle de l’institutrice, sont toujours en vie : pour le plus grand bonheur des fans. Ils entretiennent d’ailleurs régulièrement un lien avec le public.

Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 14 Mai 2021
 
Dans la même thématique