Les vêtements traditionnels algériens

Costume traditionnel algérien
Petite fille en tenue traditionnelle tlemcenienne

Les vêtements traditionnels algériens sont un héritage des temps anciens. Les Algériens veillent à préserver ces ensembles vestimentaires de génération en génération, avec beaucoup de soin. Ces vêtements sont portés lors de grandes occasions telles que les fêtes, les mariages et les cérémonies de circoncision. Le costume traditionnel authentique est considéré comme l'élément culturel algérien le plus représentatif ! En effet, ces vêtements reflètent l’adhésion de chaque Algérien à son identité propre et le reconnecte ainsi aux temps passés.

Le costume traditionnel féminin

Le karakou plaît à toutes les femmes algériennes ! Cette tenue est portée dans toutes les régions d'Algérie et toutes les régions ont également le savoir-faire pour la concevoir. Le Karakou est également considéré comme une robe légendaire, comme un chef-d'œuvre antique transmis par les femmes, de mère en fille ou de grand-mère en petite-fille. Cette tenue est apparue au XVe siècle. Elle était portée par les femmes de l'aristocratie lors des mariages et des cérémonies de circoncision, et exprimait également le statut social ; à cette époque, cette tenue s'appelait 'Ghalila'.

Ce vêtement traditionnel est composé de tissu en velours de bonne qualité, brodé à la main, avec du fil fileté de couleur dorée sur la poitrine, le cou et les manches. Depuis le milieu du XXe siècle et jusqu’à notre époque contemporaine, des tissus différents autre que le velours sont utilisés. Certaines femmes ont voulu le moderniser et y ajouter de nouvelles touches, mais d’autres ont refusé ce changement par crainte de dénaturer ce vêtement traditionnel et par là-même de trahir l’héritage culturel.

Autre costume traditionnel : le caftan algérien. Il s’agit d’un manteau qui a la forme d’une longue tunique qui arrive aux genoux et des manches larges et longues qui arrivent au coude et que l’on porte comme survêtement, ou sur d'autres vêtements, si vous préférez, et varient d'une région à l'autre.

Enfin, les femmes peuvent porter le bernous. Les bernous des femmes peuvent être décorés de diverses broderies.

Spécificités locales

Du Nord au Sud, les femmes algériennes portent un grand voile que l’on appelle le haïk à Alger, nommé la mlaya à Constantine mais aussi l’ilechan dans le sud du pays. Ce voile joue également le rôle d’afficher le statut social élevé de celles qui l’arborent. Plus localement, Constantine est connue pour sa robe traditionnelle appelée la jebba fergani, de couleur violette ou encore de couleur bordeaux. Toujours dans la partie est du pays, la ville d’Annaba est connue comme étant la capitale de la robe rouge appelée la katifa bônoise.

Le costume traditionnel masculin

Le bernous peut être considéré comme un costume national, qui se présente sous la forme d'un manteau ample, sans manches et à capuche, fait de laine. Il est réalisé dans Homme portant une qachabia berberedifférentes formes et différents motifs: en général il est en laine de mouton et/ou en poils de chameau et son épaisseur est efficace pour contrer le froid.

La Qachabia, similaire au bernous dans le concept, est composée d’une sur blouse en laine avec des manches. Cette tenue est également très efficace pour lutter contre le froid.

Les hommes portaient autrefois un chapeau et un turban. De nos jours les hommes algériens ne portent plus aucune coiffe.

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 23 Mai 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes