Le musée de Beyrouth reçoit une aide de l'Italie

Bijou des Phéniciens
Bijou des Phéniciens

Le gouvernement italien et l'UNESCO ont signé un accord de financement d'un million d'euros, pour soutenir la réhabilitation et la réouverture du musée Sursock à Beyrouth, par l'intermédiaire de l'Agence italienne de coopération au développement (AICS) et dans le cadre de la principale initiative de l'UNESCO "Beyrouth". La vice-ministre italienne des Affaires étrangères, Marina Serini, et la directrice du bureau de l'UNESCO à Beyrouth, Costanza Farina, ont signé le protocole d'accord, dans la cour devant le musée Sursock, en présence du président du conseil d'administration du Musée, le Dr Tariq Mitri et de l'ambassadeur d'Italie au Liban. Cela fait suite à une visite de ce monument historique libanais, qui a été gravement endommagé par l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020.

Le Palais du musée de Beyrouth abrite des bijoux phéniciens et bien d’autres trésors. Certains avaient été découverts intacts, déposés dans les temples en offrande. C’aurait été dommage de les voir disparaître sous les décombres. Mais fort heureusement, Marina Serini a apporté son soutien à la réhabilitation du Musée.

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 18 Mai 2021

 
Dans la même thématique