Biographie du roi Sethi Ier ou Sethosis

Reconstitution faciale du pharaon Sethi 1er d'après les recentes recherches
Reconstitution faciale du pharaon Sethi 1er d'après les recentes recherches

Sethi I était Pharaon, souverain de l'Égypte ancienne de la 19e dynastie, fils de Ramsès Ier et de la reine Sitre, père du futur grand pharaon Ramsès II. Voici le nom du pharaon émérite, en hiéroglyphes:

Nom Hiéroglyphique de Séthi 1er

Selon diverses opinions des égyptologues, son règne se situe entre 1294 et 1279 av. J-C. ou 1305/1302 à 1290 av. J-C. Les anciens Égyptiens comptaient les années à partir de la date d'accession au trône d'un souverain donné. Le nom du souverain était d’ailleurs accompagné de l'année de son règne. La première année du règne d’un souverain commence dès le décès d’un autre. Afin de situer correctement le règne de Sethi I dans notre système de comptage des années, il est nécessaire de prendre en compte les messages disponibles provenant de diverses sources et d'évaluer laquelle de leurs interprétations est la plus précise. Par conséquent, il existe de nombreuses opinions à ce sujet.

Le nom grec de Sethi était Sethosis. Selon Manéthon, à tort, il était considéré comme le fondateur de la XIXe dynastie. Selon Manéthon, le règne de Sethi I a duré 11 à 15 ans, mais le célèbre égyptologue britannique Kenneth Kitchen pense qu'il a duré 15 ans.

L'absence de tout document après la 11eme année de règne de Sethi montre qu'un règne plus long est peu probable. Plus important encore, Peter Brand, dans l'article Les obélisques et colosses "perdus" de Sethi I, souligne que ce souverain dans la neuvième année de son règne a ouvert à Assouan une carrière de pierres, où se trouvait le matériau à partir duquel des obélisques et des statues seraient construits. Cet acte est documenté par deux stèles de pierre. Les obélisques et une statue en pierre provenant de la carrière d'Assouan (y compris les obélisques de Louxor) n'ont pour la plupart pas été achevés du vivant de Sethi I, mais seulement au début du règne de Ramsès II. Cela est attesté par les archives selon lesquelles ces obélisques et statues ont été achevés deux ans après l'ouverture des carrières et le début de leur création, et les stèles de Ramsès II indiquaient que Ramsès acheva de nombreux monuments de son père comme le grand hypostyle de Karnak et les Temples d'Abydos.

Après les changements sociaux turbulents et la réforme religieuse d'Akhenaton, les principales tâches auxquelles se sont attelés ses successeurs, Horemheb, Ramsès I et Sethi I, étaient la restauration de l'ordre interne et le rétablissement de la domination égyptienne en Canaan, en Syrie, et sur les Hittites. Sethi, avec beaucoup de détermination et d'énergie, a mené plusieurs expéditions militaires contre eux, mais n'a pas obtenu un succès total. Il n'a pas réussi à affaiblir le pouvoir des Hittites suffisamment et ils restèrent ainsi une menace potentielle pour l'Égypte. Cependant, à la suite de ces campagnes, l'Égypte a récupéré la plupart de ses gains territoriaux précédemment perdus et a conclu des alliances avec l'État hittite. Ceci est illustré par les grands reliefs sur les pylônes du temple d'Amon à Karnak.

Extrait d'un film retraçant la vie de Sethi
Extrait d'un film retraçant la vie de Sethi

La capitale de Sethi était Memphis. Pourtant, le temple funéraire de Sethi a été construit sur la rive ouest du Nil à Thèbes. A son initiative, un grand temple fut également construit à Abydos, dont la construction fut achevée par son fils Ramsès II. Il était considéré comme un grand souverain, mais sa renommée a été éclipsée par son fils Ramsès II, considéré comme le plus grand souverain de l'Égypte ancienne.

Sethi I aimait beaucoup son fils, le futur roi

Selon Kenneth Kitchen, vers la septième ou la huitième année de son règne, Sethi nomma son fils Ramsès co-régent et héritier du trône. Quelques années plus tard, en tant que souverain indépendant, Ramsès se souvint de ce jour mémorable:

"Quand mon père est apparu aux gens avec moi, mettant son bras autour de moi, il a dit: 'Qu'il apparaisse comme un roi, afin que je puisse voir sa beauté pendant que je suis encore en vie!' Alors il appela les chambellans pour me mettre des couronnes sur la tête. 'Mettez la Grande Couronne sur sa tête! (...) Il dirigera ce pays, il surveillera ses affaires, il dirigera une multitude de gens.' Il a dit cela (...) parce que son amour pour moi était grand dans son cœur.".

William Murnane, égyptologue britannique, auteur du livre Co-rulership in Ancient Egypt, publié en 1977, dans lequel il décrit le système de corégence dans l'Egypte ancienne, a écarté la possibilité d'une corégence de Sethi et de son fils, Ramsès, bien qu'il participa au pouvoir: en effet, la cour a continué chaque année à célébrer une fête dédiée à Sethi jusqu’à ce que Ramsès II prenne le relai.

Auteur :
Mis en ligne : Jeudi 11 Novembre 2021
 
Dans la même thématique