La célébration de la Sbeiba à Djanet en Algérie

Sbeiba, homme qui danse
Sbeiba, homme qui danse

La Wilaya de Djanet est renommée pour son fameux plateau, le Tassili N’Ajjer, aux paysages incroyables, mais aussi pour ces Ksour, des vestiges architecturaux qui mériteraient une meilleure mise en valeur. Toutefois, chaque année, un autre évènement typique de cette localité est à l’honneur : la célébration de la Sbeiba.

C’est sur la grande place de la commune de Djanet que les habitants des environs se rassemblent, heureux de pouvoir cette année encore célébrer cette fête traditionnelle qui pour la plupart revient à célébrer la victoire de Moïse sur les pharaons, lors de la traversée de la mer Rouge. Sa date, censée être fixée par un comité de sages, coïncide aussi avec le jour de l’Achoura, le Nouvel An du calendrier musulman.

Mais la Sbeiba est surtout l’occasion pour les jeunes des différentes tribus de se rencontrer ! Personne dans les alentours ne manquerait cet évènement qui attire toujours plus de curieux de toute l’Algérie, d’autant que cette fête traditionnelle est classée au patrimoine universel de l’UNESCO depuis 2014. Hommes comme femmes sont alors vêtus de leurs plus beaux habits traditionnels. La fête met en scène une joute entre les habitants de deux quartiers de la ville : Azellouaz et El Mihan. La compétition se déroule en deux temps. Le matin chaque camp doit rivaliser avec l’autre par la beauté de ses costumes. Après une pause qui prend fin par la prière, la confrontation reprend avec une exhibition de maniement de l’épée.

C’est donc en ce jour spécial que l’on ressort des coffres les plus belles tuniques teintées d’indigo, qui laissent des traces bleues sur la peau, les lourds bijoux en argent, les longs sabres recourbés. Les jeunes filles, les veuves et les femmes âgées – toutes celles qui ne sont pas mariées –  scandent au rythme du tambourin et d’un instrument appelé le 'Ganga', des chants qui disent les saisons qui passent, les dattes qui mûrissent, l’amour et la fécondité. Les hommes esquissent des danses guerrières avec leur sabre. Qui séduira qui ? Il faudra vous rendre sur place pour avoir la réponse.

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 23 Juin 2021

 
Dans la même thématique