L'IMC ou comment évaluer rapidement votre corpulence

Assala Nasri une chanteuse qui a suivi un régime
Assala Nasri une chanteuse qui a suivi un régime

L'indice de masse corporelle (IMC) permet d’évaluer rapidement votre corpulence simplement avec votre poids et votre taille, quel que soit votre sexe. Calculez rapidement votre IMC et découvrez dans quelle catégorie vous vous situez.

L'IMC est le seul indice validé par l’Organisation mondiale de la santé pour évaluer la corpulence d’un individu et donc les éventuels risques pour la santé. Cet indice santé permet de déterminer si l’on est situation de maigreur, de surpoids ou d’obésité par exemple.

En anglais on parle du Body Mass Index (BMI).

COMMENT CALCULER MON IMC ?

Il se calcule simplement en divisant le poids (en kg) par le carré de la taille (m). Un IMC normal se situe entre 18,5 et 25. Pour connaître votre IMC, pas besoin de sortir votre calculette, il vous suffit d'utiliser notre outil interactif: cliquez ici. Et si vous connaissez déjà votre IMC, voici quelle information en retirer:

Indice de masse corporelle (IMC)
Interprétation (d'après l'OMS)
Moins de 18,5 Insuffisance pondérale (maigreur)
18,5 à 25 Corpulence normale
25 à 30 Surpoids
30 à 35
Obésité modérée
35 à 40 Obésité sévère
Plus de 40 Obésité morbide ou massive

QUEL EST LE BON IMC POUR UNE FEMME ?

Le calcul de l’IMC repose sur une formule identique pour les hommes comme pour les femmes (bien que notre outil interactif prenne en compte la différence entre homme et femme). De même, le calcul de l’IMC ne tient pas compte de l’âge. Qu’une femme ait 20 ans, 50 ans ou 70 ans, la formule utilisée pour calculer l’indice de masse corporelle reste la même.

Il faut donc utiliser le calculateur de l’IMC pour savoir si votre IMC est dans la norme.

A partir de la ménopause, entre 50 et 60 ans, les femmes ont tendance à prendre du poids. La raison? La ménopause perturbe le métabolisme: on dépense moins de calories au repos, comme l’explique le magazine Top Santé.

Près de la moitié des femmes présentent par ailleurs une obésité abdominale en France. Or, c’est cette graisse viscérale qui entoure les organes (à ne pas confondre avec les bourrelets juste sous la peau) qui est néfaste et élève les risques cardiovasculaires. Comme l’explique, le Dr Boris Hansel, nutritionniste et endocrinologue à l’hôpital Bichat à Paris (AP-HP), le calcul de l’IMC et celui du tour de taille sont donc "complémentaires".

En France, on constate une augmentation du surpoids et de l’obésité avec l’âge. Selon les données de l’Inserm, la prévalence de l’obésité passe ainsi de 11,4% chez les femmes entre 30 et 39 ans, à 18,8% pour celles entre 60 et 69 ans.

Taboulé
Taboulé

COMMENT SAVOIR SI JE SUIS EN SURPOIDS ?

Il faut savoir que le calcul de l’indice de masse corporelle ne tient pas compte de la répartition des liquides. Par exemple en cas de rétention d’eau (du liquide s’infiltre dans les tissus), il arrive que l’on constate une prise de poids rapide. Or, il ne s’agit pas de kilos liés à un excès alimentaire mais d’une variation transitoire du poids.

L’IMC ne tient pas compte non plus de la répartition des masses osseuses, musculaires et en graisses dans le corps. C’est pourquoi deux personnes ayant le même IMC peuvent avoir des corpulences complètement différentes.

L’IMC reste néanmoins un indicateur utile et recommandé par les spécialistes. Si votre IMC vous semble anormal et que vous vous demandez si vous êtes en surpoids, parlez-en avec votre médecin. Il pourra vous aider à interpréter votre IMC, vous prescrire si besoin des analyses complémentaires (bilan des graisses et des sucres) et vous conseiller.

QUEL EST L’IMC IDEAL POUR UN HOMME ?

L’IMC d’un homme repose sur la même formule que celle utilisée pour calculer l’IMC d’une femme, soit IMC = poids (kg) / taille (m²).

Il est néanmoins difficile de se fier les yeux fermés au seul IMC car un homme musclé et un homme "bedonnant" peuvent avoir le même IMC pour des corpulences opposées.

Les sportifs, dont la masse musculaire est très développée ont un IMC élevé sans pour autant être obèses et présenter des risques pour leur santé.

L’obésité augmente aussi avec l’âge, passant de 10,4% chez les hommes entre 30 et 39 ans à 20,8% pour les hommes âgés de 60 à 69 ans.

Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 5 Novembre 2021
 
Dans la même thématique