Les personnes les plus recherchées en France sont Arabes ?

Criminels les plus recherchés

A en croire la liste d’Europol, s’il y a bien une origine qui n’est pas énormément représentée dans la liste des personnes dangereuses les plus recherchées, c’est l’Arabe. Il y a bien deux Arabes, à savoir Farouk (vol en bande organisée) et Nourredine (violences) qui sont recherchés mais nous remarquons la présence d’une population aux origines ethniques variées. Il y a surtout beaucoup de personnes recherchées et dangereuses qui ne sont absolument pas Arabes. Ainsi, Jan Marsek (Est Européen), recherché pour fraude, Kresimir Zeba (Est-Européen) recherché pour tentative de meurtre, Norman Franz (Allemand) recherché pour homicide volontaire, ou encore Yeon Choy (Asiatique), recherché pour extorsion de fonds avec violence, et qui, sauf s’ils ont reçu un kit de radicalisation expresse, ne sont ni musulmans, ni Arabes (d’ailleurs)… Et pendant que nous y pensons, que deviennent Guy Georges et Xavier Dupont de Ligonnès ? L’un a probablement été libéré et l’autre est toujours en cavale !

Si la société ne supporte pas que des Arabes commettent des violences, c’est qu’elle les considère comme des saints qui, par conséquent, n’ont pas droit à l’erreur, vous comprenez !

La France a beau détester les Arabes, la femme la plus recherchée de France n’est pas une Arabe : il s’agit de Jessica Edosomwan, une métisse nigériane.

Elle est mise en cause dans une affaire de traite des êtres humains et proxénétisme aggravé.

Âgée de 26 ans, Jessica Edosomwan est la seule personne manquante dans cette tentaculaire affaire jugée à Lyon en novembre 2019. Cette bienfaitrice avait aussi pour mission de prospecter au Nigéria pour trouver de nouvelles recrues. Celles-ci étaient acheminées en France clandestinement, via la Libye.

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 28 Février 2021

Autour de ce sujet