Tawhida Ben Cheikh première femme médecin d'origine tunisienne

Tawhida Ben Cheikh

Connaissez-vous Tawhida Ben Cheikh? Née en 1909 dans une famille aisée originaire de Ras el Jbel, Tawhida Ben Cheikh devient en 1929 la première Tunisienne à obtenir le baccalauréat. Elle entame par la suite de brillantes études de médecine à Paris.
Médecin pédiatre puis gynécologue, elle a été la première femme musulmane du monde arabe à exercer ces métiers dans notre période actuelle. C'est un couple de médecins et chercheurs français (Les Burnet) qui l’ont encouragée à s’inscrire à la faculté de médecine de Paris  et à s’installer dans la capitale française qui lui a ouvert des perspectives inédites. Sa mère, persuadée de l’intérêt du projet, a négocié de pied ferme avec la famille paternelle pour arracher leur accord étant donné que Tawhida était orpheline de père et que dans la Tunisie de l'époque il fallait obtenir l'autorisation du père, les filles étant sous tutelle paternelle, que ce soit pour se former à un métier, ou pour étudier surtout à l'étranger.
La jeune femme est revenue à Tunis diplômée et a exercé dans le privé car les services hospitaliers publics étaient contrôlés par les autorités françaises et elle ne voulait pas être au service d'une institution coloniale, bien que la Tunisie n'aie pas été une colonie mais un protectorat. Après la médecine générale et la pédiatrie, elle s’est orientée vers la gynécologie  et a contribué à mettre en place le planning familial tunisien au service qu’elle a créé à l’hôpital Charles-Nicolle en 1963 dans le quartier de Bab Saadoun à Tunis. En parallèle, elle a pris la tête des services de maternité des hôpitaux Aziza Othmana et Charles-Nicolle.
Tawhida Ben Cheikh était aussi membre de l’Union  Musulmane Des Femmes de Tunisie, une association disons à tendance communiste, et vice-présidente du Croissant rouge tunisien.
Décédée le 06 décembre 2010 à l’âge de 101 ans, elle est la mère de l’archéologue Zeineb Ben Zina.

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 16 Novembre 2019