L'islam critiqué

Musulman

L'islam est la 2ème religion en France en 2019.

Cette place d'importance suscite la crainte dans une partie de la population et de nombreux influenceurs en France n'hésitent pas à jouer d'amalgames pour mélanger la religion avec les actes horribles de terrorisme.
Ces mêmes agitateurs reprochent à l'islam de France de poursuivre un sombre dessein, celui de mener une guerre secrète et implacable contre la démocratie et la laïcité.
"[…] Nous exprimons notre colère et notre opposition à cette montée frénétique de l'international islamisme qui nous terrorise et nous étouffe intellectuellement et physiquement. […]" Source : On ne sait qui, qui signe ""Al-Takia" ou l’Art de tromper l’ennemi chez les islamistes"
Au nom de l'Homme libre et rationnel"
Roger Cukierman : "Toutes les violences aujourd’hui sont commises par des jeunes musulmans" – 2015
Eric Zemmour : "C’est dans son dernier opus, Destin français, que le journaliste-écrivain-polémiste-chroniqueur-animateur démontre, au travers de l’histoire mouvementée de notre pays, que l’affrontement avec les forces du mal – l’islam – est programmé." Eric Zemmour

Vers une organisation pointue et des desseins de conquêtes secrets ?

Pour les personnes qui ne connaissent pas bien la religion musulmane, il est bon de rappeler qu'il n'existe pas de clergé, pas de structure centrale qui décide et guide ses fidèles.
Un musulman se présente à Dieu sans intermédiaire.
Pour autant, la France a eu besoin de pouvoir discuter avec les musulmans et le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) a vu le jour en 2003. Même si cette institution ne représente pas les fidèles, elle a pour objet de représenter le culte.
En dehors du CFCM, il n'y a aucune structure pouvant avoir un éventuel impact sur les musulmans de France.
Tout d'abord, Le CFCM n'emporte pas l'adhésion des fidèles car depuis très longtemps, il est peu apprécié par les musulmans eux-mêmes.
Le CFCM, qui ne donne aucune consigne aux croyants, est de plus sujet à de vives critiques en interne pour son évolution désastreuse, tant par son immobilisme que par ses choix de représentativité.
Voir cet article ! https://www.atlasinfo.fr/Pour-une-vraie-reforme-du-CFCM-la-deuxieme-religion-de-France-merite-mieux-que-ca-_a99600.html

Comment dès lors imaginer que les musulmans puissent être bien organisés avec pour seule organisation le CFCM ? Comment imaginer cette même institution capable d'enseigner secrètement un désir de conquête de l'Occident et particulièrement de la France quand elle n'est même pas écoutée par les musulmans.
La vérité est bien simple : L'islam n'a pas été conçu pour régner en France, personne ne porte ce projet et seuls des inconscients en mal d'attention médiatique pensent réellement de telles inepties.

Pourquoi pas un lobby musulman ?

Il existe en France de nombreux lobby mais n'en déplaisent aux détracteurs de l'Islam, il n'en a pas en France.
Un lobby permettrait, tout comme les autres communautés présentes sur le territoire, de faire avancer les droits et la reconnaissance des musulmans à pratiquer leur culte librement, sans entrave, sans invectives, sans haine.
Oui mais un lobby enfermerait également les musulmans dans une communauté et cela n'est pas souhaitable. En effet, tout repli communautaire entraîne des conflits, cela est donc à éviter et c'est tant mieux que les adaptes de l'Islam en France n'aient pas voulu, ou n'aient pas pu le faire.
Toutefois, il est souhaitable que voir apparaître des actions efficaces de la part des pratiquants, quant à l'éradication des lieux de cultes illégaux, au refus des prêches politiques et prônant tout acte violent, servant ainsi de base à des actions terroristes : tant éloigné de cette belle religion de recherche de savoir et de connaissances.

Auteur :
Mis en ligne : Lundi 15 Avril 2019