Nouvelle confusion de la part de Macron entre Méditerranéens d'Afrique du Nord et Africains du sud

Macron conseil présidentiel pour l'Afrique

Emmanuel Macron a proposé jeudi 18 février que les pays riches transfèrent de 3 à 5% des vaccins contre le Covid-19 qu'ils ont en stock à l'Afrique, qui en manque cruellement.
Commençons par éclaircir un point, il va de soi que Macron nous parle une fois encore de l’Afrique noire, or comme pour semer la confusion, il dit : 'C'est l'intérêt des Français et des Européens' car 'j'ai plus de 10 millions de nos concitoyens qui ont des familles de l'autre côté de la Méditerranée'.

L’expression 'de l’autre côté de la Méditerranée', désigne les pays des peuples du Maroc à l'Egypte. Côté nord se trouve l’Italie, l’Espagne et la France. On confond les Méditerranéens avec les Africains ? Mais pourtant, quand il s’agit de discrimination positive on ne confond pas les Noirs avec les Arabes originaires de Méditerranée. On opère une nette distinction, l’Arabe méditerranéen c’est le méchant à qui on associe systématiquement les mots islam radical, séparatisme islamiste, perfidie. Le Méditerranéen est celui qui veut soi-disant enseigner l’arabe afin d'islamiser la France! Que fait un colon ? Il modifie les lois à son avantage, or c'est bien connu, la Constitution française a été modifiée pour correspondre aux exigences des musulmans ! (c’est ironique, puisque c’est loin d’être le cas, rien dans la Constitution française ne favorise les musulmans ou les Arabes). Les dernières lois en date contre les citoyens musulmans, et celles qui ont été promulguées il y a 20 ans ont surtout confirmé l’interdiction du niqab dans l’espace public, l’exclusion des musulmanes qui portent un foulard dans certaines administrations – parce que c’est vrai que c’est choquant de voir une femme avec un foulard mais pas un homosexuel maquillé comme une femme et se prenant en photo avec un string – et la proposition de renvoyer manu militari des Méditerranéens dans leur pays dès qu’ils commettent une faute est une preuve de cette image nuancée et respectueuse envers les Arabes musulmans. Si on en croit Macron, a contrario des Arabes, les Noirs venant d'Afrique ne peuvent se débrouiller seuls et doivent être pris en charge à 100%.

Si les Français voulaient préserver leurs traditions et façon de vivre il fallait renforcer ses traditions et culture et ne pas s'en prendre aux populations musulmanes.

Les seuls qui s’intéressent encore à la culture française sont en Algérie (voir les jeunes qui créent des collectifs de lectures de littérature française). Vous savez, ces Méditerranéens que l’on confond avec les Noirs quand ça nous arrange, mais qu’on désigne comme responsables de tous les maux pour se permettre de leur faire subir toutes sortes de discriminations.

Et le fait de dire 'moi je ne suis pas raciste, je n’aime seulement pas les Arabes' ne fait pas de vous un anti-raciste ! Quant aux concitoyens de Monsieur Macron, les Français, en principe (!), ils se sont sentis peu protégés pendant la pandémie, mal équipés et leur niveau de détresse a augmenté ; alors venir s’apitoyer sur le sort des habitants d’Afrique comme si ces pays étaient, finalement, encore des colonies et comme si les dirigeants africains lui avaient demandé quelque chose – le seul pays à avoir demandé quelque chose est un pays développé (l’Afrique du Sud) – est pour nous une attitude lamentable.

Auteur :
Mis en ligne : Jeudi 18 Février 2021

Autour de ce sujet