Sherin Abdelwahab, la polémique

Sherine, chanteuse
Nations Unies, droit des femmes

La chanteuse égyptienne a été critiquée pour avoir déclaré que les femmes devaient écouter les hommes. Elle a ensuite traité les femmes qui se sont énervées de "célibataires".
Lors d'un récent concert donné à Riyad, elle a confirmé ses propos polémiques consistant à demander aux femmes "d'écouter les hommes" lors de sa précédente apparition en Arabie Saoudite, un pays où les femmes continuent de se battre pour leurs droits. Au lieu de s'excuser pour ses propos sexistes inacceptables, elle a expliqué que ceux qui en étaient contrariés étaient une "bande de filles célibataires".

Avant d'interpréter une chanson intitulée El Watar El Hassas - le même morceau après lequel elle a fait ses commentaires controversés le mois dernier - Abdel-Wahab a déclaré: "La dernière fois, ils se sont énervés et ont lancé un hashtag parce que j’avais dit aux femmes qu’elles devaient écouter les hommes. OK, les hommes sont du sucre et du miel. Je ne sais pas ce qui les a bouleversés, je suis sûre que ce ne sont que des filles légères. " (peu vertueuses).
La chanteuse a tenté par la suite d'apaiser les femmes dans l'auditoire en disant qu'elles étaient fortes et belles ... mais cela n'a tout simplement pas fonctionné.
Après les dernières remarques de la chanteuse, les gens ont envoyé des tweets via le même hashtag lancé à la suite de son précédent concert: #ShutUpSherine.

Abdel-Wahab sera probablement de nouveau contrariée par les critiques, mais à quoi s'attend-elle? Elle monte sur scène dans un pays où les femmes luttent depuis longtemps contre un système qui les traite comme des citoyennes de deuxième classe et qui croit qu'elles vont bien même si elles sont rabaissées, offensées et insultées.
Elle appelle celles qui sont bouleversées par ses remarques "célibataires" ou légères, comme s'il s'agissait d'une insulte. Les femmes arabes se sont battues contre ce que cette remarque représente, mais elle veut simplement en rire?
La chanteuse a pensé qu'elle pourrait minimiser les critiques des femmes vexées, en les appelant "3awanes", des jeunes filles célibataires. Eh bien étiqueter une femme de vieille fille n'enlève rien à qui elle est. Cela devrait aller de soi, mais il semble y avoir un besoin de le réitérer, vu qu'une artiste arabe influente avec des millions de fans ne comprend toujours pas.

Demandez aux femmes qui ont été maltraitées si les hommes sont "du miel et du sucre".
En effet, l'artiste a ajouté que les hommes sont "du miel et du sucre". Abdel-Wahab a tenu ces propos dans un pays où des millions de femmes continuent de souffrir, des hommes violant leurs droits dans le cadre du système de tutelle masculine du royaume.

Elle a fait ce commentaire dans des tweets, alors que les femmes sont encore rabaissées. Bien sûr, tous les hommes ne sont pas pareils et beaucoup se battent aux côtés des femmes dans leur combat pour l'égalité, mais il est tout simplement ridicule de généraliser leur bonté.
Pourquoi ? Allez demander aux femmes qui ont combattu les abus. Allez demander aux femmes qui se battent alors qu'elles sont détenues, pour divorcer et qui sont terrifiées à l'idée de dénoncer la violence domestique. Allez demander aux femmes qui ont été tuées au nom de l'honneur si les hommes sont "du miel et du sucre".

Abdel-Wahab pense avoir le droit d'insulter les femmes en disant que son commentaire fait sur scène est "léger".
À cela, nous avons une réponse: non, Sherine, vous ne devez pas faire passer vos remarques sexistes pour des blagues dans un monde où les femmes sacrifient tout pour gagner leurs droits les plus fondamentaux.

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 4 Décembre 2019