Qui était le pharaon du prophète Moïse?

Dessin du pharaon Sethi I
Dessin du pharaon Sethi I

La communauté internationale des égyptologues et des chercheurs passionnés par l'Egypte antique se posent une question intéressante: "De quel Pharaon parle la Bible lorsque l'ouvrage nous conte l'histoire de Moïse?". Un pharaon qui occupe un place prédominante dans la vie du prophète des Hébreux.

Des suppositions mais peu de faits

Récemment, une initiative appelée "My Colorful Past" a été lancée. Il s'agit de reconstituer les visages des grands personnages du passé en utilisant la technologie de la reconnaissance faciale. Les visages ainsi restitués sont présentés comme étant tels qu’ils étaient à leur époque. Parmi les personnages marquants de l'histoire de l'Egypte antique, le visage de l'un des plus grands pharaons de tous les temps, Seti Ier a également été reconstitué.

Selon la Bible, le pharaon du temps de Moïse était très cruel. Une prophétie lui a été révélée: durant son règne, un jeune garçon allait naître parmi les Hébreux et prendrait son trône. Afin d’éviter que cela ne se produise, le Pharaon aurait alors ordonné de tuer tous les nourrissons de sexe masculin. La mère de Moïse aurait décidé de mettre son enfant dans une nacelle et l'aurait confié à sa sœur, Meriem. Cette dernière aurait déposé sur le Nil le nourrisson, flottant grâce à sa nacelle, dérivant au gré du courant. C'est une princesse égyptienne qui aurait trouvé le très jeune Moïse et qui aurait décidé de l'élever comme son propre enfant dans le palais du pharaon.

La majorité des scientifiques participant à l'initiative "Mon passé en couleur" estiment que le Pharaon de la  Bible ne peut être que Ramsès II. D'autres pensent qu'il s’agit en fait de Seti I.

Une expérience qui ne convainc pas

L'Egyptien Zahi Hawass, célèbre archéologue, n'est pas convaincu par la reconstitution faciale de Seti 1er ni par les hypothèses émises pour déterminer de quel Pharaon parle la Bible.

Selon Hawass, on peut utiliser un nombre de techniques modernes infinies pour restaurer les visages des anciens Égyptiens, mais on ne pourra jamais reconstituer la véritable forme de leur visage. Au cours des dernières années, il y a eu plusieurs tentatives de restauration du visage du roi Toutankhamon par plusieurs équipes françaises, américaines et égyptiennes, mais aucune n’était véritablement probante.

Reconstitution faciale du pharaon Sethi 1er d'après les recentes recherches
Reconstitution faciale du pharaon Sethi 1er d'après les recentes recherches

En outre, Hawass a mentionné qu'il n'y a aucune preuve archéologique que Seti I vivait à l'époque du prophète Moïse. Aucun élément archéologique n'a été retrouvé à ce jour prouvant l’existence des différents prophètes de Dieu. Selon le chercheur, tous ceux qui affirment le contraire s'appuient simplement sur des mythes mais pas sur des preuves scientifiques.

Selon la Bible, le Pharaon qui refusait de libérer les esclaves a péri dans la mer lorsqu'il s’est lancé à la poursuite de Moïse. Or Hawass explique: "Nous n'avons pas pu établir le fait que Ramsès II était le pharaon de Moïse, puisque la seule chose qui permettrait de le prouver serait l’analyse de ses poumons mais ils ne sont pas présents à l'intérieur de la momie! Si cela était le cas, nous aurions pu savoir si la momie est morte par noyade à l’aide de la technique dite de tomodensitométrie". Puis il a rappelé qu'il est important de séparer l'archéologie de la religion. Il n'est pas possible de savoir si des prophètes de Dieu existaient à l’époque des Pharaons et encore moins de savoir de quels Pharaons il s’agissait.

Pour l’égyptologue, l'identité du pharaon égyptien n’a jamais été révélée. De plus, la Torah fait mention de l’existence de deux rois différents à l’époque de Moïse, et non un seul, ce qui contredit les enseignements du Saint Coran, lequel mentionne un seul Pharaon d'Égypte.

Selon le Saint Coran, il a existé un Pharaon en Egypte nommé Haman qui aurait joué un grand rôle dans l’histoire de Moïse. Ce personnage est aussi cité dans un livre araméen connu par un papyrus du Ve siècle av. J. -C.. Un écrit qui ne permettra pas de trancher le débat des scientifiques qui hésitent entre Ramsès II et Séti 1er.

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 19 Novembre 2022
 
Dans la même thématique