Les erreurs quand on porte un hijab

Kim Kardashian en robe traditionnelle arabe

7 exemples de hijabs mal portés. Aujourd’hui, nous allons jouer à la police des mœurs en vous montrant que tout le monde ne porte pas bien son hijab. L’objectif du hijab est de passer inaperçue, or avec ces erreurs vestimentaires, difficile selon la charia, de passer inaperçue. Que vous considériez ou non que le visage doit être caché, il faut respecter l’esprit – de pudeur – du hijab et d’une manière générale respecter la religion : il nous semble. Pourquoi porter un hijab si vous aimez la mode ? La mode et la religion sont malheureusement difficilement compatibles. La modestie et le clinquant ne s’associe jamais, c’est ainsi. Alors assumez qui vous êtes, si vous êtes une pure fashionista… Mais dans ce cas, mieux vaut ne pas porter de hijab. Et sinon, si vous voulez savoir à quoi ressemble un vrai hijab, cliquez sur ce lien ou sur ce lien : voir la femme en blanc

Au grand bonheur des vicelards

Un hijab en satin fluide qui laisse deviner les formes. Des chaussures à talons. Un collier pas vraiment discret, en d’autres termes, vous avez là la panoplie de la ‘hijabista’ qui aimerait qu’on la remarque : pour le plus grand bonheur des vicelards.

Une façon bien particulière de porter le hijab, non !?

Cette jeune femme cache ses cheveux avec un voile. Et c’est à peu près tout ce qu’elle cache puisque ses vêtements ne sont pas un rempart contre les regards de voyeurs. Talons hauts cloutés… Jean destroy, maquillage chargé, chemisier blanc léger, serré, sac à main qui donne l’impression qu’elle a été payée pour faire de la publicité… Voilà une façon bien particulière de porter le hijab, non !?

Une robe à manches longues avec col en V et dentelle blanche pour faire office de hijab?

On a rien contre la mode de l’année 1930, le côté vintage peut être très chic, oui mais voilà ! Cette robe à manches longues avec col en V et dentelle blanche est trop près du corps et immodeste, puisque remplie de décorations qui mettent en valeur les charmes féminins…

Et la discrétion; non mais ?!

Des sandales à talons hauts, un jean skinny, une tunique fluide près du corps coupée sur les côtés, un maquillage voyant, des bijoux bien visibles. Tout faux sur la modestie, la discrétion… Vous vous verriez faire la prière comme ça ?

Jean large avec une veste de sport

Le garçon manqué avec un foulard. Décidément, les hijabistas ne manquent pas d’imagination vestimentaire. Non, on ne porte pas de jean large avec une veste de sport ouverte sur un débardeur de garçon quand on est respectueuse des hadiths. On s’éloigne de l’esprit de la hijabista digne de ce nom !

Le petit accessoire - sac noir - qui laisse planer le doute

Un jean serré porté avec un foulard façon serpillère. Et le petit sac à main noir qui laisse planer le doute quant à l’activité exercée par la jeune femme…

Look pas discret avec une jambe posée contre le mur

Du maquillage, un jean serré déchiré, un voile léger porté n’importe comment, et une tunique nouée devant ; le tout avec une jambe posée contre le mur. Une posture typique d’une musulmane modeste et pas d’une femme qui attend quelqu’un, qui attend un client. Un exemple à ne pas suivre donc, et ajoutons que ce conseil est valable pour les 6 autres contre-exemples.

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 12 Mai 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes