Adolescente algérienne tuée : la police montréalaise recherche les suspects

Montreal
Kabyles3

Une jeune adolescente algérienne âgée seulement de 15 ans a été tuée dans la ville de Montréal, au Canada. Cette jeune fille est la 5ᵉ victime des homicides qui ont eu lieu dans cette ville depuis le début de l’année 2021.

La jeune fille était scolarisée dans un lycée montréalais, et était très bien intégrée selon ses proches. Originaire de Bejaia, elle est arrivée au Canada il n’y a même pas deux ans. Elle habitait dans la banlieue de Montréal, chez sa sœur.

Tuée dans une fusillade

D’après la police canadienne, la fusillade a eu lieu dans le quartier de Saint-Léonard, aux environs de 18 h, durant la journée du 7 février. La jeune fille de 15 ans établie au Canada, se trouvait en compagnie d’un jeune homme algérien, à l’intérieur d’une voiture.

Trois autres personnes qui se trouvaient sur le trottoir discutaient avec les deux Algériens qui sont restés à l’intérieur de leur véhicule. Une autre voiture va alors surgir et s’arrêter à leur niveau. Cinq balles au moins ont été tirées.

Selon le rapport de la police, trois balles ont traversé la vitre côté conducteur, une autre la portière gauche, et la dernière est passée à travers  le pare-brise. La jeune fille algérienne a été touchée.

Transportée en urgence à l’hôpital, elle avait rendu l’âme pendant la journée d’hier. L’autre blessé, un jeune homme de 21 ans, n’est pas décédé.

Une enquête en cours

Outre les responsables de ce crime, la police de Montréal essaye également de comprendre ses motifs. On ne sait toujours pas si cette fusillade visait cette jeune fille, ou bien si ce n’était qu’une bagarre entre gangs qui a mal tourné, et qui a fait de la jeune fille une victime collatérale.

La police recherche les suspects, ces derniers étaient malheureusement tous masqués au moment des faits. Une autopsie sera également réalisée sur le corps de l’adolescente.
La famille qui va récupérer le corps et le rapatrier à Bejaia où il va être enterré, songe à lancer une collecte pour arriver à amasser le somme qui va lui permettre de couvrir les frais de rapatriement, qui s’élèvent à 7000 euros.

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 9 Février 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes