'L''humoriste' Donel Jack'sman est dans le collimateur des Marocains

Filles du Maroc
Filles du Maroc

Nouveau coup dur pour les femmes marocaines sérieuses ! Alors que certaines sont connues pour ne pas avoir froid aux yeux, et contribuent à façonner une très mauvaise image de la femme marocaine dans le monde arabe, alors que les hommes marocains eux-mêmes véhiculent et amplifient cette image de femme facile et perverse, c’est désormais des hommes étrangers qui en remettent une couche !

Un comédien français d’origine camerounaise s’est cru marrant en traitant toutes les Marocaines, sans distinction, de cochonnes et de prostituées dont les prestations sont 'pas chères' lors d’un spectacle se voulant humoristique en 2014. L’affront de Donel Jack'sman, refait surface et la prise de conscience à l’époque inexistante, est à présent réelle. L’ 'humoriste' a pris le parti de dénoncer le racisme, du moins, lorsqu’il concerne les noirs, mais il affirme pourtant sans complexe dans une de ses 'blagues': 'C’est un pays magnifique le Maroc ; les gens sont chaleureux, accueillants, les filles sont pas chères'. Loin de s’en tenir à ces propos outrageants et soi-disant humoristiques, l’humoriste, ajoute plus tard, sous les huées du public : 'J’adore le Maroc ! Les Marocains, vous avez une philosophie de la vie que moi j’adore… C’est non au cochon, mais la cochonne pourquoi pas.'.

Mais, Donel, qui a cherché à humilier les Marocaines en a pris pour son grade, en plein spectacle. Donel Jack’sman se produisait sur la scène du théâtre L'Européen récemment et évoquait le racisme dont il avait fait l’objet en 2018. Le jeune 'humoriste' racontait une anecdote concernant le fait de s’être fait insulter de 'sale noir' par une personne de son public. C’est alors qu’un homme l’interpelle en le mettant devant ses contradictions en le coupant dans son récit : 'C’est pas toi qui a dit que les Marocaines étaient des cochonnes?', lui a lancé l’homme qui se revendique Maghrébin. 'Et?', a simplement répondu l’humoriste visiblement mal à l’aise et à court de répartie. 'Et c’est pas du racisme ça?', lui a alors répondu son interlocuteur avant de se lever de son siège pour s’approcher de la scène et lui lancer : 'On t’aime pas'. Le jeune a finalement été évacué par le service de sécurité mais il a réussi à mettre Donel face à ses contradictions!

Rappelons que la dernière fois que les femmes marocaines avaient fait l’objet d’humiliations sous couvert de l’ 'humour', c’était lorsque trois acteurs marocains, Brahim Bouhlel, Hedi Bouchenafa et l'influenceur Zbarbooking, avaient proféré des insultes envers toutes les Marocaines et humilié des enfants présents dans un restaurant à Marrakech. Ces trois idiots avaient été condamnés à 8 mois de prison ferme. Pour autant, cela n’avait pas engendré un tollé tel que celui que vient de provoquer Donel Jack’sman.

Trop c’est trop ! De nombreuses femmes se réveillent à présent et n’acceptent pas de se voir traiter de prostituées par un hurluberlu d’origine camerounaise. C’est une chose d’aborder des sujets tabous, comme nous le faisons d’ailleurs sur ce site, c’en est une autre de stigmatiser les femmes. Au-delà des propos humiliants adressés à l’encontre des femmes marocaines, c’est toutes les femmes maghrébines qui se sont senties humiliées, et ce, peu importe leur nationalité et les différends politiques qui peuvent exister entre leurs pays.

Auteur :
Mis en ligne : Lundi 5 Juillet 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes