Retour sur la mort de la chanteuse Dhikra Mohamed

Zikra portrait 9
Zikra

Plus communément appelée Zikra, la chanteuse est née le 16 septembre 1966 et a débuté sa carrière artistique en 1980.

Elle a connu de nombreux succès.

Ses chansons sont devenues célèbres dans de nombreux pays, surtout l’Egypte.
Selon la version officielle, elle aurait été tuée par son mari en novembre 2003, un homme d'affaires nommé Ayman Al-Suwaidi.

Retour sur le décès mystérieux et tragique de cette star de la chanson égyptienne.

Sa naissance

Zikra est née en Tunisie, plus précisément dans la région de Wadi El Layl.
Elle est la plus jeune d’une famille de neuf enfants.

Dans la région où elle vivait et dont elle était originaire, que ce soit dans l’esprit de sa famille ou de simples connaissances, tout le monde pense encore à elle, son souvenir est encore très présent. De nombreuses personnes ont commémoré son décès le 28 novembre 2020, 17 ans après sa mort.

Elle était connue pour sa grande compassion et son grand amour pour son père, dans les bras duquel elle dormait depuis qu'elle était enfant.

Le début de sa carrière artistique

Sa carrière artistique a commencé lorsqu’elle était jeune, à l'école, et contrairement à la plupart des familles conservatrices, son père l'encourageait à chanter alors que sa mère n'acceptait pas l'entrée de sa fille dans le domaine de l'art. Malgré son jeune âge, elle s’est rapidement fait remarquer par sa voix.

La mort de son père l’a profondément choquée, elle recevra alors le soutien de sa mère pour sa carrière ainsi que le soutien de ses sœurs.

Sa participation à des programmes amateurs

En 1980, Zikra a participé à un programme amateur "Art and Talents", qu’elle a remporté, le jury fut littéralement subjugué par sa voix.

En 1983, le producteur Ezz El Din Al Ayashi a décidé de l'inclure dans la chorale du programme et va commencer à promouvoir la chanteuse dans une carrière solo.

Première chanson et véritable succès

En 1983, elle enregistre la première chanson composée spécialement pour elle, par Ezz El-Din Al-Ayashi, "Ya Hawaya", après quoi elle donne son premier concert au Festival de Carthage en Tunisie, puis rejoint le Groupe de la radio et de la télévision tunisienne dans la section Voix, et rencontre M. Abdel-Rahman Al-Ayadi, qui compose la plupart de ses chansons.

Elle a eu une folle histoire d'amour avec son mari

En Egypte, Zikra rencontre celui qui deviendra son mari, l'homme d'affaires Ayman Al-Suwaidi.

Zikra a connu une grande histoire d'amour avec son mari, le couple avait une relation fusionnelle.

Mais avec le temps, l’attention et l’amour de son mari se sont transformés en une jalousie maladive.

Des proches de la chanteuse l’avaient mise en garde contre la personnalité de son mari, qui était, en plus, coureur de jupons, mais elle n'a jamais prêté attention aux avertissements.

Elle est restée fidèle à son mari et l'a défendu contre vents et marées.

Elle estimait qu’il avait bon cœur et l’aimait profondément.

Son mari apparaissait aux yeux de tous comme une personne déséquilibrée, en particulier envers les fans de sa femme, qu’il n’acceptait pas et qu’il essayait d’éloigner d'elle. Il se fâchait lorsqu'elle voyageait pour se produire dans les pays arabes.

Elle a finalement été tuée dans la nuit du 28 novembre 2003. La nouvelle été rapidement accompagnée de l’explication de sa mort qui est devenue la version officielle : elle fut tuée des mains de son mari, qui s'est suicidé après avoir commis son crime.

Après la mort de Zikra, l'actrice égyptienne Kawthar Ramzi a fait une déclaration pour rappeler la personnalité et les agissements du mari. Pourtant, au vu de la relation intense entre la chanteuse et son mari, personne ne s'attendait à ce que ce soit son mari qui puisse un jour mettre fin à sa vie.

Zikra 3
Dhikra mohamed meurtre

Les médias annonçaient alors le drame ainsi : 'L’homme d’affaires égyptien, a tué, sauvagement, à son domicile, sis rue Mohamed Mazhar de Zamaleck, avec son kalachnikov, la chanteuse Zikra qui a été tuée sur-le-champ, atteinte de seize balles, ainsi que Amr Khawli (38 ans), son manager et son épouse Khadija Salaheddine (37 ans), avant de se suicider par un coup de feu dans la bouche' ont annoncé les journaux locaux.

Les autorités égyptiennes ont confirmé que son mari l'avait tuée, elle et son chef d'entreprise avec une arme à feu, avant de se suicider.

L'enquête a pu déterminer que le mari de Zikra était gravement sous l'influence de l'alcool lorsqu'il l'a tuée, mais n’a pas été en mesure d’établir précisément le mobile de son acte terrible.

Son fameux album 'Youm alik' fut édité trois jours après sa mort. Il contribue à honorer sa mémoire.

La piste du crime politique !

La fin dramatique de cette grande chanteuse digne d’un film dramatique préoccupe toujours la scène artistique.

Nombreuses sont les histoires qui tournent autour de son décès tragique en dépit de l’achèvement des enquêtes.

En effet, Zikra dénonçait régulièrement les actions des gardiens de la monarchie (Saoudiens) en faveur des Américains dont ils couvraient les crimes.

Plusieurs années après la mort de la chanteuse, une rumeur persistante indiquait que le fils de l'ancien président égyptien, Gamal Moubarak, serait pour quelque chose dans ce crime, sans expliquer les raisons qui auraient poussé Gamal Moubarak à être impliqué.

De nombreux Tunisiens penchent plutôt pour un assassinat commandité par le régime d’Arabie Saoudite. Cette hypothèse est bien plus probable puisque les Saoudiens ne supportent pas d’être critiqués dans le monde arabe et la chanteuse ne se gênait pas pour porter haut et fort des critiques graves et virulentes, dénonçant la soumission de l’Arabie saoudite à l’impérialisme américain.

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 1 Décembre 2020

Autour de ce sujet