Eléments de langage en copte

Hieratique (egypte)

Le copte est une langue descendant de l'égyptien ancien dérivé de l'égyptien écrit et du grec ancien. Elle est de nos jours la langue liturgique des chrétiens d'Orient.

Abba : papa. Variante de ya Êabahu / Êabati
avec pour variantes de prononciation Anba et Appa : ce mot copte aurait été emprunté au syriaque lors de la christianisation de l'Egypte par des prédicateurs de langue araméenne de Syrie et de Palestine.
Aabib : 5ème mois du calendrier copte, se prononce plutôt Epip. Ce mois existait déjà dans l'Egypte antique
Ad, y ! Hey jeune homme ! Ou encore Ya Wad, comme en arabe, Ya Walad.
Hadi: il y a
Ha ho: voici!
Aah: oui
Eitalisa: échouer, vient de it + hli + sa : aller nulle part
Helisa : on y va!
Uugay (jay): à l'aide! Vient de ouchay : la santé
Aagbiya : horloge, peut se prononcer ajbiya
Aagrann : car (conjonction de coordination)
Êism (u) + inn : "Son nom est celui"
Aagana (ajaana) : ciseau plat.
Adwad : ver
Iidda : donner.
Qarw: chêne
Isbadiqun : viendrait du grec despotikon et désigne l'estampille religieuse du pain.
Eisbar ala: expression de dédain. L'expression complète est "eisbar alena min kalamhum fina !" : qu'importe qu'ils nous dénigrent"
Eich : le pain.
Eislal: Laissez-nous prier vient du mot copte slel, prier.
Asaf: le câprier
Aamchir : 6ème mois du calendrier copte.
Aamandi : les enfers, mais aussi l'ouest.
Aam : nourriture. Variantes : hamm et mam. En arabe, on dit taam.
Uni : son du moulin, vient de euni, le moulin.
Baq ard (emprunt de l'arabe) : terre dans laquelle les restes d’une récolte de trèfle ont été labourés pour la fertiliser.

Certains se demandent si le copte est une langue sémitique! Pour nous cela nous semble évident.

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 27 Novembre 2019