Vêtements du peuple marocain

Fatima tisserande marocaine berbere
Ahmed Bey de Constantine

Nous allons vous parler des vêtements traditionnels marocains.
A contrario des Algériens, dont la culture est marquée par sa diversité, sa richesse, allez, osons le dire, parfois assez bling-bling, celle du Maroc est plus humble. Leurs vêtements de cotonnade montrent l’attachement des Marocains à un mode de vie très proche de la nature. Dès la plus haute Antiquité (IIe millénaire), l'Algérie fut le berceau d’une civilisation berbère, mais l’histoire du pays ne commença officiellement qu’avec l’arrivée des Phéniciens qui fondèrent des comptoirs commerciaux. Les Carthaginois suivirent et reprirent ces mêmes comptoirs tout en développant diverses activités côtières, laissant l’intérieur des terres aux Berbères. Le punique, une langue sémitique voisine de l'hébreu, était la langue des rois numides. Les Algériens, bien qu'attachés à leurs tenues, s'adaptent aux modes. Il y a certaines tenues que les Algériens ne portent plus aujourd'hui, car plus assez pratiques ou pas adaptées aux moeurs modernes. A gauche, Fatima tisserande berbère marocaine. A droite, Ahmed Bey de Constantine en Algérie.

Chaibia chanteuse marocaine
Femmes marocaines

Les vêtements portés par les paysans marocains les ont différenciés des autres catégories sociales, qui elles, portent des vêtements relativement simples dans leur coupe, même si les étoffes sont parfois de meilleure qualité et qu'elles sont agrémentées de paillettes. La Djellaba et le Selham sont les vêtements principaux des hommes marocains, pour sortir. Le caftan n'est pas porté au quotidien par les femmes marocaines, en revanche, c'est LE vêtement du mariage par excellence de la mariée. Les vêtements traditionnels au Maroc ne reflètent aucunement une mode spécifique, ils varient le plus souvent selon des traditions locales. Il est vrai que ces vêtements traditionnels sont considérés comme désuets.

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 14 Septembre 2019