Raghad Hussein remet en question le mythe du père arabe violent

Famille Saddam au grand complet, le père, la mère et les enfants
Famille Saddam au grand complet, le père, la mère et les enfants

Raghad Saddam Hussein, la fille aînée du défunt président irakien Saddam Hussein, a révélé de nombreux secrets de sa vie dans une série d'entretiens animés par le journaliste algérien Sohaib Charair sur Al-Arabiya TV.

Révélant les secrets de son enfance, Raghad a déclaré qu'elle n'avait jamais entendu son défunt père Saddam Hussein crier après qui que ce soit à la maison. Mais si elle ou ses frères et sœurs faisaient quelque chose de mal ou perturbaient le repos de leur père, ses frères Odai et Qusai étaient punis, et pas les filles. Son témoignage remet en question le mythe du père arabe violent.

Raghad a raconté qu'une fois, son père était revenu du travail pour faire sa sieste habituelle de l'après-midi, car il avait l'habitude de quitter la maison tôt pour être au bureau.

Une fois qu'il s'est endormi, ses enfants se sont mis à jouer dans la cour, à faire beaucoup de bruit et l'ont, inévitablement, réveillé.

Saddam est descendu en colère et a infligé une petite punition aux garçons Odai et Qusai. Et au moment où il était censé punir Raghad, elle avait tellement peur, que Saddam a vu la peur se refléter dans son regard, lui a souri et lui a fait un geste de la main, tout en disant: "Oh et puis, je ne sais pas" puis il est parti après avoir dit à ses enfants: "Les enfants, J'ai raté ma sieste et mon temps de repos".

Raghad a ajouté que son père n'avait jamais frappé ses filles et qu’à la limite, s’il avait dû punir quelqu’un, c’aurait été les garçons: ils les auraient simplement obligés à rester dans leur bureau.

Saddam Hussein, ici, console sa fille
Saddam Hussein, ici, console sa fille
Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 19 Février 2021
 
Dans la même thématique