Qui est Alexandre Grimaldi-Coste, le fils illégitime du prince Albert de Monaco

Albert de Monaco avec la Togolaise Nicole Coste
Albert de Monaco avec la Togolaise Nicole Coste

En 2005, la presse révélait l’existence du "fils secret" du prince Albert II de Monaco, qui montait alors tout juste sur le trône. En 2021, la presse nous rappelle que Alexandre Grimaldi-Coste aura bientôt 18 ans et qu’il serait parfaitement accepté par la famille princière de Monaco.

Lors de l’habituel et traditionnel Gala de la Croix-Rouge, le prince Albert II de Monaco, qui a officié en tant que président de l’évènement, était entouré de ses proches habituels comme la princesse Caroline de Hanovre, Charlotte, Andrea et Pierre Casiraghi, tous deux accompagnés de leurs épouses, Tatiana et Beatrice.

Charlène, l’épouse du prince par contre n’était pas présente. Elle s’est fait porter pâle tout en restant en Afrique du Sud, à 8200 km du "Rocher". Madame serait simplement souffrante indiquent les proches. Peut-être qu’elle voulait éviter d’être le témoin impuissant des regards qui se sont fixés sur un adolescent présent aux côtés du prince Albert II. Cet adolescent c’est Alexandre Grimaldi-Coste, le fils illégitime du prince Albert II. Il était donc présent à cet évènement accompagné de sa mère, Nicole Coste, qui est restée à ses côtés. Bien que sans titre officiel, il faisait partie des invités privilégiés et affichait un sourire enjôleur indiquant qu’il se sent parfaitement à l’aise.

Bien souvent, la presse people nous parle des deux enfants, des jumeaux, qu’a eu le prince Albert II avec sa femme Charlène en 2014. Mais il faut savoir que le prince a eu deux enfants illégitimes. Alexandre, bientôt 18 ans, fruit d’une longue union secrète entre son père, le prince Albert II, et sa mère, une hôtesse de l’air togolaise. Mais aussi Jazmin, une jeune américaine de 14 ans née d’une liaison très éphémère entre le prince Albert II et une serveuse américaine qui s’était reconvertie en agent immobilier.

Prince Albert et sa femme Charlène de Monaco
Prince Albert et sa femme Charlène de Monaco

C’est en 1997 que le prince Albert II croise pour la première fois Nicole Tossoukpé – qui francisera par la suite son nom en Coste –, alors qu’elle est hôtesse de l’air chez Air France, après avoir quitté le Togo pour ses études. L’altesse, passager sur l’un de ses vols, lui donne son numéro de téléphone, et commence alors une histoire qui durera environ cinq années.

Oui mais voilà, Rainier III, le père d’Albert qui règne alors sur Monaco, ne voit pas d’un bon œil cette relation, et ordonne à son fils d’y mettre un terme. En 2003, quand Nicole Coste accouche d’un petit garçon, le prince héritier promet de la soutenir financièrement mais pas de reconnaître cet enfant. Sur le plan pécuniaire, le prince tient sa promesse : il verse 10 000€ mensuels à la mère de son enfant, et lui laisse un appartement à Paris et une maison de vacances dans le Sud. Une rente royale !

Mais Nicole Coste décide de divulguer son histoire pour le plus grand plaisir de la presse à scandale. Visiblement l’accord financier ne lui suffisait plus. Le prince Albert II enrage que son "enfant secret" soit ainsi exposé, et porte plainte, non pas contre Nicole Coste, mais contre le magazine pour "préjudice moral". Cherchez la logique, il aurait dû s'en prendre à son ex-maîtresse …

Mais au même moment, il décide de reconnaître publiquement Alexandre. Cherchez là encore la logique …

La situation est pour le moins embarrassante pour le prince Albert II, puisque ce scandale est révélé au moment où il monte sur le trône. Son père, Rainier III, est en effet décédé le 6 avril 2005. Aussi, à cette même époque, le nouveau souverain a une compagne, Charlène Wittstock, qu’il a rencontrée en 2000. Le couple s’affichera ensemble pour la première fois aux Jeux olympiques de Turin, en février 2006, malgré la tempête médiatique. En coulisses, Charlène n’a pas eu le temps de s’apaiser par rapport à son époux que la révélation de l'existence de la fille illégitime, Jazmin est dévoilée. Là encore, le prince finira par reconnaître cette enfant. Pauvre Charlène, les princes ne sont plus ce qu’ils étaient… En tout cas pendant que sa femme est "malade" à 8200km de là, le prince Albert II que la honte ne semble pas étouffer était tout sourire au milieu de sa grande famille digne d’un polygame.

Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 30 Juillet 2021
 
Dans la même thématique