Mary Robinson, ancienne Haut-Commissaire des Nations Unies demande à libérer Latifa Al Maktoum

Princesse Latifa
Mary Robinson

Sheikha Latifa Al Maktoum, la fille du dirigeant de Dubaï, a révélé de nouveaux détails sur sa détention par son père à travers des messages vidéo secrets qu'elle a envoyé à ses amis accusant son père de la garder 'en otage', selon le site de la BBC. Sheikha Latifa, 35 ans, a annoncé son intention de fuir son pays, dans une vidéo publiée sur YouTube en mars 2018, en raison de ce qu'elle a qualifié de mauvais traitements infligés par son père. Elle a ensuite été retrouvée sur un bateau au large des côtes indiennes et a été renvoyée à Dubaï en avril.

Dans les enregistrements obtenus par la BBC, Sheikha Latifa a expliqué qu'elle avait été droguée par des membres des forces spéciales alors qu'elle tentait de fuir à l'arrière d'un bateau et renvoyée par avion dans un centre de détention.

Les messages secrets que Latifa envoyait ont cessé récemment, et c'est pourquoi ses amis exhortent les Nations Unies à intervenir, sachant que l'émirat de Dubaï et les Émirats arabes unis avaient déclaré qu'elle était en sécurité et qu'elle bénéficiait des soins de sa famille.

Les vidéos avaient été enregistrées sur une période de plusieurs mois sur un téléphone secrètement donné à Latifa environ un an après son retour à Dubaï. Et elle a enregistré ses vidéos dans la salle de bain parce que c'était le seul endroit  qu’elle pouvait fermer à clé.

L'ancienne envoyée de l'ONU pour les droits de l'homme, Mary Robinson, qui avait précédemment décrit Sheikha Latifa comme une 'jeune femme troublée' après l'avoir rencontrée en 2018, a déclaré: 'La famille de Sheikha Latifa l'a horriblement trompée'.

Robinson, ancienne Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme et ancienne chef d'État irlandaise, a ajouté sa voix aux voix appelant à une action internationale visant à agir dans la situation actuelle, là où Latifa est détenue.

'Je suis inquiète du sort de Latifa. Beaucoup de temps a passé, donc je pense que l'affaire devrait faire l'objet d'une enquête', a déclaré Robinson.

Il est à noter que le père de Sheikha Latifa, Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, dirigeant de l'émirat de Dubaï et vice-président des Émirats arabes unis, est l'un des chefs d'État les plus riches du monde.

Sheikha Latifa, la fille du dirigeant de Dubaï, a déclaré qu'elle avait résisté aux soldats qui l'avaient retirée du bateau ajoutant qu’elle a 'frappé et mordu' le bras d'un garde émirati jusqu'à ce qu'il crie. Après qu’il lui ait donné un sédatif, elle a cependant perdu connaissance et a été transportée à Dubaï par avion privé. En fait, elle ne s'est réveillée qu'à son arrivée à Dubaï.

Elle a également expliqué que Sheikha Latifa avait été détenue seule sans accès à une assistance médicale ou juridique dans une villa dont les fenêtres et les portes étaient scellées et gardées par la police.

L’amie proche de Latifa, Tina Jauianen, son cousin Marcus Al-Sabri et l'activiste David Haye ont révélé les détails de son arrestation et de sa détention dans le cadre du programme Panorama. Les trois sont de fervents partisans de la campagne 'Free Latifa'.

Ils disent avoir pris la décision difficile de publier maintenant les messages de Latifa par souci pour sa sécurité. Ce sont ces trois-là qui ont réussi à contacter Latifa alors qu'elle était détenue dans une villa 'à Dubaï, où elle dit que ses fenêtres sont fermées par des barreaux et placées sous la garde de la police.'. Espérons qu'il ne s'agit pas là d'une intrigue dans la famille royale comme nous en avons hélas l’habitude depuis que Dubaï s'est rapprochée du roi d'Arabie Saoudite.

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 17 Février 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes