Découvrez Constantine

Constantine
Rfiss constantinois

La province de Constantine en Algérie (ou Wilaya de Constantine) compte près de 950 000 habitants et s’étend sur une superficie de 2 308 km². La Wilaya de Constantine est composée de 12 villes dont les principales sont Constantine, El Khroub (une ville où vous pourrez visiter le tombeau de Massinissa) et Hamma Bouziane.

La ville de Constantine est sous la protection de Sidi Rached, un saint qui était connu pour sa piété et sa rébellion contre le pouvoir algérien, et qui aurait été fait prisonnier du temps des beys.

Constantine est une ville au passé riche et d’importance dans l’histoire de la Méditerranée: dans l’Antiquité elle se nommait Cirta. Elle occupe actuellement le rang de deuxième ville d'Algérie, surnommée la 'ville des ponts suspendus' ou la 'ville des aigles' et Constantine est une ville qui fait rêver les voyageurs. La localité a de nombreux atouts pouvant vous offrir quelques délicieux frissons et de délicieuses spécialités comme le rfiss constantinois. Perchée sur un promontoire rocheux à 700 m d’altitude et entourée d’un ravin vertigineux, la ville comporte des falaises qui se distinguent de par leur richesse géologique et paléontologique d'intérêt majeur et de par leur beauté naturelle, entre succession de ravins et de collines.

On peut souvent voir ce genre de petite ville ou village en France, particulièrement en Provence. La capitale de l'Est algérien vous réserve un accueil et des panoramas inoubliables. L’une de ses caractéristiques consiste dans une série de ponts qui se dressent au-dessus de gorges impressionnantes. L’eau de source ruisselante, appelé le cours d’eau du Rhumel, finit sa course dans des bassins naturels que le temps a forgé dans la roche, pour le plus grand plaisir des enfants ! La pierre, l'eau et le vide font de cette ville un endroit à part. La province connait un climat méditerranéen avec des étés chauds.

Tenues traditionnelles constantinoises

L’ancienne Cirta est la ville qui abrite la plus ancienne communauté juive d’Algérie. Elle remonte à l’époque du roi Salomon, environ en 1000 avant J.C.. A l’époque, un échange commercial important avait lieu entre le Maghreb et la côte orientale méditerranéenne, ainsi des juifs ont commencé à s’installer à Skikda et Annaba puis, progressivement, sont venus s’installer à Constantine qui se trouve à une centaine de kilomètres à l’intérieur. On peut vérifier ce fait historique au Louvre où sont conservées des stèles d’un cimetière juif de Constantine sur lesquels sont gravés en hébreu ancien des noms comme on en portait au temps du roi Salomon. Constantine est l'une des plus anciennes cités du monde.

La Wilaya de Constantine est divisée en 6 daïras : la daïra de Constantine, la daïra d'El Khroub, la daïra d'Aïn Abid, la daïra de Zighoud Youcef, la daïra de Hamma Bouziane et la daïra d'Ibn Ziad.

Signalons que Constantine est la ville des bey. Un bey est un noble désigné par le dey d'Alger pour diriger la daïra: à l’époque du beylicat, ces notables citadins participaient activement à la gestion des affaires de la ville.

Constantine se découvre les yeux grands ouverts et le cœur bien accroché. Suivez le chemin touristique qui part du pont du Diable et serpente jusqu'à celui des Chutes, il vous conduira sur deux kilomètres et demi au fond des gorges du Rhumel.

Bien sûr, on ne pouvait pas parler de Constantine sans parler de sa musique : le malouf constantinois.

Constantine est la capitale de la musique traditionnelle algérienne. Suivre le lien : un son unique en son genre.

Enfin Constantine est aussi la capitale de la mode ! En effet, c’est dans l’ancienne Cirta, la capitale antique, que la robe dite fergani a été inventée.

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 8 Mai 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes