L'heure du Fajr fait polémique; des érudits égyptiens dissipent les doutes des fidèles!

El Fajr premiere priere
El Fajr premiere priere

Lorsque des fidèles musulmans ont interrogé les responsables religieux du Dar al-Iftaa en Egypte à propos de l’heure du Fajr, l’imam Shawqi Allam leur a répondu en substance que le doute n’était pas permis.

Savez-vous ce qu’est le Fajr ? Il s’agit de la première prière (Salat) que tout fidèle doit réaliser chaque jour. Les prières que le musulman doit réaliser sont au nombre de cinq, le Fajr est donc la prière du matin.

En islam tout est codifié et comme l’a dit l’imam, le doute n’est pas permis. Les prières sont donc des rituels qu’il faut s’efforcer de suivre avec le plus grand soin.

La polémique soulevée par les fidèles égyptiens porte sur l’heure d’exécution de la première prière. Les médias et les réseaux sociaux ont largement relayé ce questionnement alors que cette question revient de temps en temps. C’est une polémique qui n’est pas si nouvelle, au fond, mais en période de Ramadan, les musulmans se posent davantage de questions.

Le questionnement est lié à une comparaison de l’heure d’exécution de la première prière entre les musulmans de la ville du Caire (Egypte) et les musulmans de la sainte ville de la Mecque (Arabie Saoudite). Ces fidèles ont remarqué que si la plupart du temps le Fajr était réalisé au Caire après qu’il l’ait été à la Mecque, il y a des jours pendant lesquels les Egyptiens devancent les Saoudiens. Or le Caire étant situé à l’ouest de la Mecque, cela devrait être invariable se disent-ils. Ils ont alors posé leur question à une commission d’experts à la maison al-Iftaa au Caire, afin que les sachants en Islam puissent les aider à expliquer cette contradiction.

C’est là que l’Imam Shawqi Allam, qui représentait la commission ayant débattu de cette question est venu expliquer aux fidèles inquiets les raisons pour lesquelles le fajr pouvait être réalisé plus tôt qu’à La Mecque, dans certaines circonstances. 'Non, il n’y a pas d’erreur, et le doute n’est pas permis. Le Fajr doit être exécuté à l’aube où que vous soyez ; lorsque la lumière du soleil commence à se diffuser à droite et à gauche.'Inscription, Allah Mohammed

Il a également ajouté 'Ce moment était déjà bien connu de nos ancêtres justes qui ont hérité du savoir coranique des Compagnons du Prophète et l’ont appliqué en paroles et en actes !'

L’explication donnée par Dar al-Iftaa est puisée dans la connaissance scientifique : 'oui le soleil se lève à l’Est, oui le Caire est à l’Ouest de la Mecque, mais il ne faut pas prendre en compte que la longitude, il faut également prendre en considération la latitude. De fait les journées sont plus longues au Caire qu’à la Mecque en période estivale !'

Sur un ton passablement agacé, le représentant de la commission a poursuivi avec une déclaration : 'ces affirmations à première vue légitimes sont à classer dans les vaines tentatives de contester le culte et les rituels pratiqués par les musulmans à travers les âges à propos des temps de prière et de jeûne ; de tels cas sont dus à l'ignorance. La détermination des heures de prière est le rôle des érudits et astronomes islamiques. Les objections ne sont pas nouvelles pour les musulmans et ont lieu de temps en temps, sauf que les faits scientifiques, les mesures géographiques et les phénomènes cosmiques et astronomiques dissipent ces affirmations et s'opposent aux processus de scepticisme ! Et ils ne devraient pas être contournés ou invoqués par Monsieur Tout-le-monde.'

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 8 Mai 2021

 
Dans la même thématique