A Bagdad des missiles visent la coalition militaire en Irak

Armée americaine en Irak

La coalition internationale contre l'Etat islamique a annoncé dimanche qu'un missile a atterri à proximité du Centre de soutien diplomatique de Bagdad dans la capitale irakienne, Bagdad.

Le porte-parole de la coalition, le colonel Wayne Morato, a déclaré que "l'attaque n'a pas fait de victimes ni de pertes matérielles".

"Chaque attaque contre le gouvernement irakien, la région du Kurdistan et la coalition sape l'autorité des institutions irakiennes, l'état de droit et la souveraineté nationale irakienne", a-t-il ajouté.

Morato avait confirmé dans des déclarations précédentes que sa mission en Irak pour vaincre l'Etat islamique était passée du combat direct à un soutien supplémentaire aux forces irakiennes, des conseils et de la formation.

Il a souligné que "les forces irakiennes mènent les batailles contre l'organisation terroriste", selon ce qui a été rapporté par l'agence de presse irakienne.

Morato a déclaré : 'La mission de la coalition n'a pas changé. Nous sommes présents à une invitation officielle du gouvernement irakien pour éliminer l'Etat islamique et ses restes dans des parties spécifiques de l'Irak et de la Syrie'. Ce n’est pas la première fois qu’un missile tombe sur l’Irak ; fin 2020, des missiles avaient atterri sur une maison dans la région de Radwaniyah, près de l'aéroport de Bagdad.

"La coalition continue de fournir des services de renseignement, de surveillance, de reconnaissance, de logistique, de conseil et aide à renforcer les forces partenaires aux niveaux opérationnel et stratégique", a-t-il ajouté.

Un porte-parole de la coalition internationale contre l'Etat islamique a noté que "sur demande, ils fournissent un soutien aérien aux forces de sécurité irakiennes", ajoutant : "les forces irakiennes sont désormais celles qui mènent les batailles de manière indépendante contre l'Etat islamique par elles-mêmes, avec succès et avec toutes les technologies".

Et il a indiqué que "la mission de la coalition pour vaincre l'Etat islamique est passée d'une mission de combat direct à une mission de soutien supplémentaire, en fournissant des conseils et une formation souvent à un niveau très élevé et loin des combats sur le terrain".

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 6 Juin 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes