Harry-Meghan, un mariage motivé par la mauvaise conscience d'Harry!

Meghan et Harry
Meghan et Harry

Le couple mal assorti a encore fait parler de lui dans la presse britannique.

Les citoyens britanniques ont du mal à accepter l’interview dans laquelle le couple dysfonctionnel en pleine crise d’adolescence a affirmé que 'La famille royale est une organisation dysfonctionnelle; les membres de la famille royale étaient racistes; la duchesse de Cambridge a fait pleurer Meghan. Personne n'a été épargné.'. Meghan dit d’elle-même 'Qu'elle, en revanche, n'était qu'une jeune femme naïve qui était tombée amoureuse d'un beau prince et se retrouvait attaquée de tous côtés.'. Ben voyons. On en oublierait presque qu’elle était une actrice américaine peu connue outre-Atlantique qui s’est servie de la presse pour se faire connaître et se faire remarquer par le prince ! Mais quel prince ? A voir les œillades qu’elle lançait au prince William, on peut se demander lequel avait réellement ses faveurs… et on peut éventuellement comprendre que la duchesse de Cambridge l’ait remise à sa place. Du genre, 'tu peux éviter de draguer mon mari, s’il te plaît !'. Kate a du caractère et veut préserver sa famille et son mariage.

Hélas… l’aide apportée par la presse à Meghan s’est retournée contre elle. Meghan a dû plutôt faire de savants calculs : elle a su mettre dans sa poche et le prince Harry de Californie – puisqu’on ne peut plus parler de duc de Sussex – et la presse britannique. Harry lui, a voulu se racheter une conscience, peut-être, en épousant Meghan ; rappelons que ce prince britannique qui traite sa propre famille de 'dysfonctionnelle' s’était déguisé en 2004 en… devinez : en officier nazi. Mais le rouquin repenti pense avoir lavé sa réputation en épousant une Américaine dont le père est châtain aux yeux bleus et la mère métisse. Meghan n’est pas une Gabonaise. Alors pour les allégations de racisme… la famille royale peut être épargnée de ce genre d’accusation, nous sommes au 21ème siècle et la famille royale a évidemment évolué sinon le mariage entre Harry et Meghan, à la base, n’aurait même pas été approuvé !

Pour ce qui nous concerne, ce n’est pas parce qu’une personne est d’origine africaine ou asiatique que nous allons nous abstenir de la critiquer. En outre, il est fréquent et légitime dans les familles royales de favoriser les mariages entre personnes du même pays ou d’un pays cousin – exemple : Italie et France à l’époque où il y a avait une royauté en France. Nous n’aurions pas été choqués que la reine d’Angleterre ne donne pas son feu vert au mariage de son petit-fils avec une étrangère, que cette dernière soit blanche, bleue, noire ou rose. Une famille royale doit respecter le protocole, sinon, n’importe quel pékin pourra interpréter les choses faussement.

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 24 Mars 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes