Monsieur Akbar Zeb victime d'un canular?

Gouverneur du Canada et Monsieur Akbar Zeb
Gouverneur du Canada et Monsieur Akbar Zeb

En février dernier, des internautes de mèche affirment sur leurs blogs que le Pakistanais Miangul Akbar Zeb a vu sa candidature comme diplomate de son pays en Arabie Saoudite refusée, à cause de son nom. Akbar Zeb peut être traduit en arabe par "Le plus grand sexe".

L'information fait vite le tour de la Toile, en particulier sur les sites Internet arabes, où l'on se relaie l'anecdote en pouffant de rire. Si le nom "Akbar" est répandu dans les pays du golfe persique, on ne peut pas en dire autant du patronyme pakistanais "Zeb", qui désigne l'ensemble de l'appareil reproducteur masculin en arabe. L'information a donc déchaîné les claviers ! "Imaginez la gêne des chefs d'Etat arabes, lorsqu'ils auraient à annoncer le nom du diplomate pakistanais" écrit un journaliste arabe malicieux, tandis qu'un bloger affirme que la candidature d'Akbar Zeb a été rejetée non seulement par l'Arabie Saoudite, mais également par trois autres pays du golfe.

Son Excellence monsieur Miangul Akbar Zeb, haut-commissaire désigné de la République islamique au Canada, qui n'a pas dû apprécier la plaisanterie, nie catégoriquement ces rumeurs. Interrogé sur l'affaire - ou plutôt sur la mauvaise plaisanterie - le porte-parole du haut-commissaire a notamment indiqué qu'au Pakistan le nom de famille Zeb pouvait également s'écrire Zaib ou Zayb et qu'il désignait une personne ayant une apparence agréable. Aucun rapport donc avec... hum... "l'orgueil des hommes".

Bien que cette farce graveleuse puisse être source de vexation, Son Excellence n'est pas sorti de sa réserve et s'est contenté d'expliquer qu'il avait été l'objet d'un hoax (canular qui se répand sur Internet).

Auteur :
Mis en ligne : Lundi 29 Mars 2010

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes