Divali, la fête de la Lumière

Mariée hindoue portant un Thali
Mariée hindoue portant un Thali

Divali, la fête de la lumière

Divali ou Diwali (du sanskrit divapali, "rangée de lumière") est l’une des fêtes sacrées les plus importantes célébrée par les hindous, les sikhs et jaïns. La fête de la Lumière est célébrée en automne, lorsque la nuit atteint le point culminant de son obscurité, dit l'adage populaire.

La période de la célébration de Divali varie chaque année entre la mi-octobre et la mi-novembre et on détermine précisément la date du premier jour de la fête d’après le calendrier lunaire hindou. La fête dure cinq jours, au cours desquels les hindous commémorent le retour du roi semi-légendaire Rama dans la ville sainte d’Ayodhya.

L’épopée est relatée dans le Ramayana ; selon la légende, au retour du roi Rama au royaume d'Ayodhya, il faisait nuit, alors pour l’aider à retrouver son chemin, les villageois déposèrent des lampes sur les bords des routes. Dans la partie occidentale de l’Inde, le troisième jour de la fête de la Lumière est voué à Lakshmi, déesse de la beauté et de la prospérité et épouse de Ganesh, dieu de la sagesse et de la chance.

Dans le sud de l'Inde, on fête la victoire de Krishna sur Naraksura, un esprit malfaisant. Les sikhs célèbrent aussi Divali mais commémorent la libération de leur gourou Hargovind Singh. Les jaïns quant à eux, fêtent la libération de Mahavira.

Une fête agraire ?

Si l’on ne tient pas compte de l’aspect religieux de la fête de la Lumière, on remarquera qu'elle marque la fin de l’année agricole. Traditionnellement, en automne, les paysans expriment leur reconnaissance envers les dieux pour l’année écoulée si elle a été prospère et font le vœu que l’année qui suivra sera aussi généreuse, ou meilleure lorsque les récoltes n’ont pas été satisfaisantes. D’ailleurs, des fêtes paysannes qui célèbrent la fin des récoltes à l’automne existent dans de nombreuses cultures, aussi bien dans les pays asiatiques, qu’en Europe ou en Afrique!

La puja ou cérémonie religieuse Durant la fête de la Lumière, les femmes qui respectent la tradition revêtent leurs plus beaux saris, leurs plus belles parures, et décorent leurs mains avec du henné, appelé henna ou menhdi. Pendant Divali, on pratique certains rites célèbres, comme la puja, la cérémonie religieuse en l’honneur des dieux. Pour cette cérémonie, on utilise un thali (plateau) garni de divers objets et ingrédients rituels. Et bien sûr, durant la période sacrée de Divali, on éclaire les maisons et les temples avec des lampes pour perpétuer la coutume qui a donné son nom à la fête de la Lumière.

Déesse Lakshmi
Déesse Lakshmi
Auteur :
Mis en ligne : Mardi 9 Novembre 2010
 
Dans la même thématique