Grossesse : tout ce qu'on ne m'avait pas dit !

Femme musulmane qui nage
Femme musulmane qui nage
Lors de ma première grossesse, je m'étais jurée de tout faire à la perfection. Pour cela, il suffisait - pensais-je - de dévorer les best-sellers sur la grossesse et la maternité. Quand mon fils a eu 2 ans, je suis tombée enceinte de mon deuxième enfant. Maintenant, avec mon expérience de maman de 2 enfants, je sais qu'on ne dit pas tout dans les livres : Je vous fais alors partager ma sagesse, gagnée au fil du temps.

Voici les 6 conseils que je puis donner aux futures mamans

1. Avant sa naissance, n'achetez que le strict nécessaire pour votre bébé. Oui, je sais, vous êtes impatiente. Et puis vous voulez être sûre qu'il ne manquera de rien. Mais attention à faire la différence entre l'utile et le superflu. Mauvais plan: Craquer pour tous les doudous, lapins, ours en peluche que vous croiserez lors de votre shopping prénatal. Car à la naissance de votre petit bout, il y a des chances pour qu'amis et famille se donnent le mot et vous inondent de ces charmantes peluches qui traîneront bientôt un peu partout dans la maison. Un jour, vous comprendrez.

2. N'accordez que peu d'importance aux superstitions et autres scenarios cauchemardesques que l'on raconte à propos de grossesses qui se sont mal passées. Si rien de grave ne se produisait au cours de votre grossesse, vous aurez stressé pour rien; or neuf mois de grossesse, c'est assez long. En même temps, il serait dommage de ne pas en profiter.

3. Tenez-vous droite et rentrez fesses et abdos, afin que vos jambes et vos abdos supportent le poids lourd de votre utérus. Sinon, gare aux sciatiques et autres douleurs dorsales! En plus, soit dit en passant, après l'accouchement, vous aurez le dos démoli, comme une impression d'être passée sous un rouleau compresseur. Vous risquez également d'avoir des hémorroïdes et de vous constiper. Votre peau risque de ressembler à celle d'un lézard : sèche et parsemée de vergetures. Si vous allaitez, votre corps va se vider de son eau. Pour limiter ces désagréments, vous penserez à bien vous hydrater.

Par ailleurs, impliquez votre mari. Equipez-le d'une bonne huile de massage et/ou d'une crème anti vergetures afin qu'il participe aux soins de votre corps fragilisé. Sinon, il n'aura pas à se plaindre si votre corps s'est abîmé, ce sera un peu de sa faute!

4. Les nouveau-nés aiment qu'on les promène et ils sont transportables ! Dès lors, qui vous empêche d'aller chez le coiffeur (sauf si la file d'attente est importante) après que le bébé ait pris son repas? Evitez les endroits bruyants et les rayons froids des supermarchés, mais pour autant, ne vous enfermez pas avec votre bébé à la maison!

5. Oubliez le ménage (nettoyage du sol, vitres, repassage...), le premier mois de votre nouveau-né! Votre bébé est votre travail à temps plein. Quand bébé dort, je vous le conseille fortement, dormez aussi ou prenez un bon bain.

6. Enfin, faîtes-vous à l'idée qu'en tant que jeune maman, vos choix seront critiqués. Qu'il s'agisse de la façon avec laquelle vous nourrissez votre enfant, de son prénom, du fait que vous le gardiez ou que vous travailliez à l'extérieur... .etc. Vous n'échapperez pas aux critiques (c'est peu probable en tout cas). Apprenez à dire "merci du conseil" et continuez de faire comme vous le sentez avec votre enfant, en gardant en tête le principe selon lequel nul ne sait mieux qu'une mère (équilibrée) ce qui est bon pour son enfant.

Tout n'est pas rose, vous voilà avertie!

La grossesse et l'accouchement ne sont pas des passages anodins dans la vie d'une femme. Mais votre corps n'est plus le même: Il a donné la vie. Rien que cela devrait vous transporter de joie! Votre esprit, votre façon de voir les choses vont eux aussi changer : Vous ne verrez peut-être plus le monde de la même façon. Et quand votre enfant montrera des signes de satisfaction et de bonheur, lorsqu'il vous dévoilera son petit sourire de bébé, vous connaîtrez d'autres joies, celles de la maternité. Bientôt, vous comprendrez.

Je vous souhaite beaucoup de bonheur...

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 30 Décembre 2006
 
Dans la même thématique