Sarah et Omar disparus : MBS soupçonné

MSB-Omar-Sarah

Le prince Mohammed bin Salman (MBS) est soupçonné d’être l’instigateur de la disparition des deux enfants de Monsieur Saad Aljabri, l’un de ses anciens agents du renseignement.

La famille Aljabri, représentée par Khalid Aljabri, le fils aîné de Saad, raconte son angoisse face à ce qu'elle décrit comme un acte de vengeance du prince, qui, selon elle, s’est matérialisée par la disparition de deux de ses enfants (deux jeunes adultes) à Riyad. La famille estime que l’objectif de MBS est de forcer le retour du fonctionnaire de l’exil.

Saad Aljabri, 61 ans, est un fonctionnaire du renseignement à la retraite qui était le bras droit de longue date du prince Mohammed bin Nayef, l'ancien prince héritier qui a été destitué lorsque le prince Mohammed bin Salman est devenu à sa place le prince héritier. Sarah et Omar ont disparu 10 jours après l'arrestation de Mohammed bin Nayef cette même année (mars 2020).

Dans une interview avec le Guardian, Khalid Aljabri, a révélé de nouveaux détails sur le sort de ses frère et sœur. Au moment où ils ont voulu sortir d’Arabie, les services des douanes leur ont dit qu’ils n’étaient pas autorisés à sortir, pour des questions de sécurité...

La véritable cible de MBS semble être Saad Aljabri, un homme qui pourrait représenter une menace dans la conquête du pouvoir.

Auteur :
Mis en ligne : Jeudi 4 Juin 2020

Autour de ce sujet