Commémoration de la Bataille de Badr

Batille de Badre

Les musulmans commémorent la bataille de Badr, considérée par les musulmans comme une guerre sainte, car elle marque le début de l'histoire de l'islam. La bataille de Badr est la première bataille victorieuse des musulmans sur les habitants de La Mecque du clan qurayshite. Comme chacun le sait, les tout premiers musulmans et leurs adversaires, des Mecquois polythéistes qui refusaient de se soumettre à l'islam, se sont affrontés à Badr. Voici comment les faits se seraient déroulés : Les combattants musulmans étaient arrivés en premier sur les lieux du combat et avaient ainsi pu semer quelques pièges qui allaient perdre leurs ennemis. En effet, les musulmans avaient constaté, en arrivant à Badr, qu'il y avait plusieurs puits. Ils en choisirent un pour leurs propres besoins, et bouchèrent les autres pour les rendre hors d'usage par leurs ennemis.

Or, la nuit du vendredi 17 du mois de ramadan de l'an 2 de l'hégire (15 mars 624 du calendrier chrétien), les Mecquois débarquèrent à Badr et la première chose qu'ils voulurent faire, fut de se ravitailler en eau, ce qu'ils ne purent évidemment pas faire... De plus, des prisonniers chargés du ravitaillement en eau de l'armée mecquoise, qui croisèrent des soldats musulmans, leur fournirent des informations fort utiles sur la stratégie de l'armée mecquoise. Non contents d'être revenus bredouille à leur campement, ces informateurs avaient, si on ose dire, ajouté de l'eau au moulin de leur adversaire ! Le prophète Mahomet avait une tente installée au sommet d'une colline surplombant le théâtre des combats, lui permettant de suivre les opérations aisément. Il aurait beaucoup prié pour la victoire de son armée. Le lendemain matin, le samedi 18 du mois de ramadan, les deux armées s'affrontèrent en ouvrant les combats, comme le voulait la tradition, avec des duels des chefs de chaque armée. Un chef de clan qurayshite, son frère et son fils affrontèrent le gendre du Prophète, un fidèle musulman, ainsi que l'oncle du Prophète Mahomet. Les luttes s'enchaînèrent ensuite entre les deux clans. Ayant percé à jour les secrets stratégiques des Mecquois et les ayant assoiffés, les musulmans vainquirent de façon triomphante. Pour les musulmans, la bataille de Badr symbolise la victoire du Bien sur le Mal. Pour les historiens, cette bataille marque l'avènement de l'islam, le début de son expansion dans la Péninsule arabique au 7e siècle, puis dans le monde entier les siècles suivants. La bataille de Badr est commémorée à travers des débats religieux, des récits contés aux enfants et des prières.

Auteur :
Mis en ligne : Jeudi 18 Septembre 2008