L'enfant juif de Brooklyn Larry King décède à l'âge de 87 ans

Mort de Larry King

Les médias américains ont rapporté que le célèbre animateur radio et présentateur, Larry King, est décédé quelques jours après avoir été infecté par le nouveau Corona virus, au Cedars Sinai Medical Hospital de Los Angeles. Il est décédé ce jour.

Connu autant pour son regard perçant derrière ses lunettes à montures foncées que pour son ton gouailleur et souvent chaleureux, plus incisif qu’inquisiteur, mais aussi pour ses cravates et ses bretelles de toutes les largeurs et couleurs, Larry King s’appelait en réalité Larry Zeiger.

Enfant juif de Brooklyn, né le 19 novembre 1933 de parents immigrés russes, il était devenu orphelin de père à dix ans, délaissant dès lors le cursus scolaire et universitaire pour se construire seul, par d’autres détours moins classiques. Il devient ainsi disc joskey sur une radio de Floride. À 45 ans, il anime un talk-show à la radio, à Washington, où CNN, la chaîne propriété du magnat des médias Ted Tuner, le repère.

Il aura passé plus de 60 ans derrière un micro et devant l’œil d’une caméra, recevant dans son fauteuil tout ce que la planète compte de noms connus, de Yasser Arafat à Marlon Brando ou Jacques Chirac. Élu depuis peu à la présidence de la République, en 1995, ce dernier avait en effet choisi Larry King pour annoncer la réduction du nombre d’essais nucléaires français dans le Pacifique. Il était sûr d’être à son avantage, et de trouver une belle caisse de résonance dans ce show prestigieux, très suivi à travers le monde, qui avait, en outre, reçu chaque président américain depuis Gerald Ford, soit après leurs mandats, soit avant. Donald Trump compris.

Soucieux que ses invités 'se détendent'

Pendant les 25 années de son émission sur CNN, chaque soir, l’ambiance sur le plateau était immanquablement intime, soucieux qu’il était que ses invités 'se détendent'. En 1995, dans un entretien à l’AFP, celui qui touchait environ sept millions de dollars de salaire annuel se définissait non pas comme un journaliste, mais comme un 'infotainer' - dérivé de 'infotainment', mêlant information et entertainment, divertissement.

En 2010, en perte d’audimat, Larry King quittait toutefois la chaîne de Ted Turner. Depuis dix ans, malgré son âge avancé, il continuait ses interviews sur son propre site Internet, avant de signer, en 2013, pour la chaîne publique Russia Today (RT). Dans une journée où, par ailleurs en Russie, plus de 2 000 opposants ont été arrêtés pour s’être opposés à Vladimir Poutine, on retiendra que le président russe, qu’il avait reçu, fut le premier à saluer son grand professionnalisme.

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 23 Janvier 2021

 
Dans la même thématique
 
Articles connexes