Hamza ben Laden déchu de sa nationalité saoudienne

Bj

Preuve que les musulmans luttent contre la "radicalisation violente" comme on aime à le dire maintenant, le fils d'Oussama Ben Laden, Hamza, a été déchu de sa nationalité saoudienne. Les raisons officielles de cette déchéance n'ont toutefois pas été communiquées.

Hamza ben Laden est, d'après la CIA (l'agence centrale de renseignement américaine) un caporal du mouvement djihadiste Al Qaida (La Base Militaire en français) organisation terroriste qui fait parler d'elle depuis 1987.

Le journal officiel saoudien Umm al-Qura a indiqué que Hamza Ben Laden avait été déchu de sa nationalité par un décret royal en date du 22 février 2019. Toutefois nous ne connaissons pas la raison officielle de cette déchéance et ne savons pas où ce leader terroriste, si on ose l'appeler ainsi, se trouve actuellement.

L'organisation terroriste, fondée par Oussama Ben Laden n'est pourtant pas dirigée par son propre fils mais par un Egyptien nommé Aiman Al-Zaouahiri, auquel la CIA attribue les attentas du 11 septembre 2001 aux USA.

Le père de Hamza, Oussama ben Laden, avait fondé et dirigé Al-Qaïda avant d'être tué en mai 2011 lors d'une opération des forces spéciales américaines sur sa résidence à Abbottabad, au Pakistan, où il vivait caché. Il avait auparavant, lui aussi, été déchu de sa nationalité saoudienne.

Jeudi, les USA, proche allié de l'Arabie saoudite, a offert une récompense pouvant atteindre un million de dollars pour toute information permettant de retrouver Hamza Ben Laden, présenté comme un "dirigeant-clé" d'Al-Qaïda.

Considéré comme le fils préféré de ben Laden, Hamza était sur la liste noire américaine des personnes accusées de terrorisme. Alors que certains médias prétendent qu'en 2017 il a épousé la fille de Mohamed Atta (terroriste ayant participé aux attentats du 11 septembre), le journaliste Wassim Nasr, spécialiste des mouvements jihadistes affirme que le fils de Ben Laden a épousé la fille d'Al Masri. Pour Nasr, Hamza ne peut épouser la fille de Mouhamed Atta pour la simple raison que ce dernier est mort célibataire, sans enfant.

Selon le département d'Etat, qui promet cet argent en échange d'informations "permettant de l'identifier ou le localiser dans n'importe quel pays", il s'agit d'un "dirigeant émergent" d'Al-Qaïda.

"Depuis au moins août 2015, il a publié des messages audio et vidéo sur internet appelant à lancer des attaques contre les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux, et il a menacé de lancer des attaques contre les Etats-Unis pour se venger de la mort de son père", écrit la diplomatie américaine dans un communiqué.

Selon des spécialistes des groupes islamistes, Hamza ben Laden, aujourd'hui âgé de près d'une trentaine d'années, dirige le groupe Ansar al-Fourqan, qui attire en Syrie les combattants les plus endoctrinés d'Al-Qaïda ou de l'organisation jihadiste rivale de l'Etat islamique.

Parmi des archives de l'ancien chef d'Al-Qaïda saisies lors du raid américain de 2011 et dévoilées fin 2017 par la CIA, figure par ailleurs une vidéo du mariage de Hamza ben Laden, apparemment en Iran, dont on a ainsi découvert les premières images à l'âge adulte.

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 10 Mars 2019