La présidence française: il n'est pas trop tard pour former un gouvernement et agir dans l'intérêt du Liban

Le Président Macron Liban

Emmanuel Macron avait menacé les dirigeants libanais de former un gouvernement au plus tard le 15 septembre. Après quoi, il envisagerait des sanctions.

Nous avons dépassé l'échéance formulée par Monsieur Macron. Pour le moment, heureusement, il n'y a pas eu de sanctions envers le Liban.

La présidence française a affirmé 'qu'il n'est pas trop tard pour former un gouvernement et agir dans l'intérêt du Liban', notant que "la France regrette que les dirigeants politiques libanais n'aient pas pu tenir leurs engagements envers le président français Emmanuel Macron".
Emmanuel Macron qui a fait allusion à des sanctions en cas d'échec de son initiative et de réformes non mises en œuvre a soulevé un certain nombre de questions... Beaucoup se demandent : qu'est-ce que cela signifie ? Comment les Français peuvent-ils traduire leurs menaces et appliquer des sanctions ?

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 16 Septembre 2020

Autour de ce sujet