L'Espagne et son Histoire


Beaucoup d’Espagnols méprisent les Arabes. Alors que l’Histoire de l’Espagne a été enrichie par la présence arabe comme par aucun autre pays européen. Offrons-nous un moment de détente en encensant la culture moderne de ce pays qui pourtant doit beaucoup aux Arabes. Fils ingrats, les Espagnols n’ont que le mot Reconquista à la bouche. C’est pourtant un mot synonyme de l’époque folle et abjecte de l’Inquisition.

Allez à la découverte de cette belle culture de la Feria de San Isidro, Madrid. 12 -16 mai, 2017
Découvrez la capitale lors de sa fête annuelle où les rues sont pleines de Madrileños, reconnaissables à leurs mouchoirs traditionnels portés autour du cou, leurs jupes vives à motifs et leur châle de soie de Manille. Ne manquez pas la chance unique de voir une corrida ou d’apprendre à danser le chotis (un type de danse typique de Madrid).

Les Espagnols adorent le foot ! Ils sont très fiers de leur équipe. Rouge, jaune, bleu et noir sont les couleurs de l’équipe nationale de foot espagnole.

Les Espagnols adorent aller skier dans les Pyrénées, malheureusement pour eux, 2 Espagnols y sont morts en septembre dernier (un père et son fils en bas âge). L’enquête s'oriente vers un "suicide avec homicide". "Le père de l'enfant est quelqu'un qui souffrait de troubles psychologiques qui nous ont été signalés par sa compagne en Espagne", a déclaré Jean-Jacques Fagni, procureur de la République de Perpignan.

Mais revenons-en à l’Espagne ! L'Espagne est connue et appréciée pour tout un tas de choses, son histoire, ses monuments et ses musées, ses plages, la douceur de vivre ... La cuisine espagnole est connue pour ses plats régionaux ! Spécialités d'Andalousie, de Catalogne, de Valence, de Navarre ou encore de Galice. Ses produits phares ? Les tapas et la charcuterie bien grasse.

Moins réjouissant, mais cela fait partie du folklore, la justice espagnole enquête sur plus d'une trentaine d'affaires impliquant des dizaines de cadres du Parti populaire ...

La fin de huit siècles de présence musulmane

Rappelons que la présence arabe en Espagne a duré 800 ans.
Les grands vainqueurs de la conquête de Grenade sont les souverains de deux royaumes anciennement rivaux, Ferdinand d'Aragon et sa femme Isabelle de Castille.
L'unité de la péninsule est désormais complète (à l'exception du Portugal). L'exploit vaut à Isabelle et Ferdinand de recevoir du pape Alexandre VI Borgia (un Espagnol) le titre émérite de "Rois Catholiques".

À peine ont-ils reçu la reddition du roi Boabdil que les souverains espagnols ordonnent l'expulsion de tous les juifs de leurs royaumes à moins qu'ils ne se convertissent avec sincérité au catholicisme. Ce dilemme imposé par les rois très catholiques espagnols aux juifs leur laissait peu de choix d’autant plus qu’ils étaient harcelés. Cette mesure d'expulsion prend effet le 31 mars 1492. Elle viole, notons-le, l'engagement de respecter les juifs de Grenade, engagement inscrit dans le traité conclu avec Boabdil.

Pas moins de 160 000 juifs quittent précipitamment la péninsule et vont chercher refuge en Afrique du nord ou auprès du sultan ottoman. Dans leur pays d'accueil, ils se feront connaître sous le nom de Sépharades, du nom donné à l'Espagne en hébreu. L'Inquisition, tribunal religieux au service de la monarchie espagnole, à ce que l'on sait, se fait avec l'acharnement, la perfidie, la cruauté d’inquisiteurs qui leur laissaient le choix entre la mort ou l’exil.

Le sort des musulmans n'est guère meilleur. En 1499, l'archevêque de Tolède Cisneros convainc les Rois catholiques d'en finir avec eux et de les convertir de force.
Les habitants de Grenade sont rassemblés sur la place publique, aspergés d'eau bénite et dès lors considérés comme baptisés. Ceux qui refusent ouvertement leur nouvelle condition sont expulsés du pays comme les juifs une décennie plus tôt.
Heureuse de sa victoire sur les Maures de Grenade, Isabelle se rend disponible pour de nouvelles conquêtes. C'est ainsi qu'elle reçoit Christophe Colomb et soutient son projet démentiel de rejoindre l'Asie des épices en traversant l'océan Atlantique. Cela signe la mort de l’Andalousie et d’une culture d’une grandeur jamais égalée depuis.
Dès le 14e siècle, l’Algérie accueillit les Arabes et les Juifs andalous, refoulés d'Espagne par les catholiques.
Ils payaient peut-être un impôt à une époque mais ils faisaient partie d’une nation. Aujourd’hui en Algérie la culture andalouse est toujours présente, notamment grâce à la musique et elle n’a jamais été rejetée.

Cela est bien dommage que les Espagnols n’apprécient pas les Arabes, le comportement évoque un malaise à vivre dans leur propre pays et avec leur culture ! Ils auraient pu être un pont entre l'Orient et l'Occident.

La Rumba - Arabic Con Sabor (ambiance)

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 31 Mars 2019