Pilule, accouchement et retour de couches

Après un accouchement, il se produit rarement d'ovulation dans les 6 semaines qui suivent l'accouchement (post-partum), ni pendant la période d'allaitement. Les règles reviennent en moyenne un à trois mois après l'accouchement (sans allaitement) et quelques semaines après l'arrêt de l'allaitement. Par précaution, la contraception est à envisager le plus tôt possible après l'accouchement.

Le retour des règles est appelé "retour de couches". Si les règles ne sont pas revenues 6 mois après l'accouchement, mieux vaut consulter un médecin.

Contraception et allaitement

 

Les méthodes possibles

La reprise des rapports sexuels après un accouchement survient de manière très variable selon les couples. Mais il reste difficile de savoir quand les cycles avec ovulation reprendront. D'où la nécessité de bien réfléchir à la contraception la mieux adaptée pendant la période de l'allaitement.

Les méthodes locales

La pose d'un stérilet peut être envisagée dès la fin du premier mois après un accouchement par voie basse et deux mois après une césarienne.

La pilule

Une pilule micro-progestative est souvent conseillée mais elle peut entraîner une diminution de la quantité de lait et de petits saignements. La prise de cette pilule commence 6 semaines après l'accouchement.

L'implant progestatif (Implanon)

Il est posé à la maternité ou à partir de 6 semaines après l'accouchement. Il est efficace pendant 2 à 3 ans.

L'effet contraceptif de l'allaitement

La sécrétion de prolactine durant l'allaitement au sein a un effet contraceptif mais elle n'est efficace que si l'allaitement se fait exclusivement au sein, jour et nuit, et les tétées doivent être assez longues ou très fréquentes pour stimuler la production de prolactine.

Auteur :
Mis en ligne : Lundi 9 Avril 2007