Tous les noms d'Annaba, de l'antiquité à nos jours

Bonoise d'autrefois 1920

Les anciens noms d’Annaba, les noms phénicien et romain de l’Antiquité à nos jours ;
Annaba est une ville de l'extrême-nord est algérien. Elle existe depuis l'Antiquité. Elle fut une ville phénicienne appelée le Sommet pourpre.

Selon une inscription libyque son premier nom aurait été Ras El Hamra. Aujourd'hui Ras el Hamra est un phare, situé à Annaba. Mais Annaba n'est pas exactement sur l'ancien site où se trouvait la Ville Punique. Les ruines antiques de la ville sont à quelques kilomètres au sud d'Annaba, sans oublier le site phénicien de Ras el Hamra. Ras el Hamra est non seulement un site préhistorique important mais c'est aussi une cité phénicienne. Le Sommet Pourpre, ou Ras El Hamra, en arabe, est le premier nom que les Romains ont découvert lorsqu'ils sont arrivés dans une ville surnommée Buna, ou encore Bona. Mais les Romains rebaptiseront la ville Poenus et ensuite, Hippone.

Hippone fait partie de l'un des foyers importants de la chrétienté naissante en Afrique du Nord. Hippone est le nom latin de celle qui, en réalité, se nomme la 'Ville Punique' (Al Bunia) depuis au moins le 2ème siècle avant J.-C. D'ailleurs, les Bônois l'appellent de nos jours encore Bona, qui voudrait dire 'joyau' en phénico-punique. On sait par le biais de Saint Augustin que les paysans bônois parlaient le phénicien, qui "était la langue de leurs ancêtres". Les églises ont remplacé les temples phéniciens - pendant l'occupation française - et les cimetières juifs ont remplacé les tombeaux phéniciens à Buna. Comment ? Il semblerait que les hommes n'aient pas fait preuve d'imagination en construisant leurs édifices et cimetières sur d'anciens sites religieux. De toute façon Bona était une ville sainte.

Zoom sur le mot "punique"

Punique est tout simplement l'adaptation par les Romains du mot Phénicien. De nos jours, le mot punique a le sens de civilisation résultant des mélanges entre Numides et Phéniciens, et habitants primitifs de Tunisie et Phéniciens. Il vient du latin punicus ou poenicus (même sens), dérivé du nom Poenus, lui-même issu du grec Φοῖνιξ / Phoînix qui signifie rouge, un rouge pourpre, comme expliqué. Relevons que Bona en punique peut vouloir dire pierre. Malheureusement, peu de fouilles ont permis de mettre au jour l'ancienne ville punique, peut-être parce que les archéologues n'ont pas été sur l'ancien site de Buna.

Nom

Période

En langue

Bona

vers 1200 jusqu'à 146 av. J.-C

Punique

Hippone

146 av. J.-C

Latine

Annaba (nom donné par Kheireddine, également appelé Barberousse)

1522

Les Turcs prononceront Annapa (probablement dérivé de hünnap ağacı, ou jujubier)

Bône

1832

Française

Annaba

Depuis 1962

Arabe

 

Auteur :
Mis en ligne : Dimanche 18 Octobre 2020