Sultanat hafside de Tunis

Mulay Ahmed

1207/1236–1574
Sultan 1207-1222 Abû Muhammad `Abd al-Wâhid ben Abî Hafs (wali, 'gouverneur')
1224-1230 `Abd Allah ben Abî Muhammad ben Abî Hafs (1er sultan)
1228-1249     Abû Zakariyâ Yahyâ (2e sultan)
1249-1277     Abû `Abd Allah Muhammad al-Mustansir (3e sultan)
1277-1279     Abû Zakariyâ Yahyâ II (abdiqué)
1279–1283     Abû Ishaq Ibrahim Ier (4e sultan)
1284-1295     Abû Hafs Úmar Ier (5e sultan)
1295-1308     Abû `Asida Muhammad al-Muntasir (6e sultan)

Les Hafsides (arabe : الحفصيّون al-Ḥafsioun, berbère : ⵉⵃⴰⴼⵙⵉⵢⵏ Iḥafsiyen) sont une dynastie d'origine berbère masmoudienne qui gouverne puis règne sur l'Ifriqiya entre 1207 et 1574.

L'empire hafside soumet l'Algérie médiane, allant même jusqu'à imposer sa suzeraineté au royaume de Tlemcen, au Maroc septentrional et à l'Espagne des Nasrides de Grenade. Sa capitale, Tunis, fut largement dotée d'édifices religieux et administratifs et devint un grand centre commercial ayant des relations avec la Catalogne, la Provence et les cités marchandes italiennes ; les communautés chrétiennes de ces pays se développèrent à Tunis ; Abou Zakariyyā entretint des rapports cordiaux avec le roi d'Aragon, cependant que des musulmans d'Espagne (les 'Andalous') venaient se réfugier en Ifrīqiyya.

C'est sous leur règne que Tunis prendra de l'importance, à la suite de l'installation des souverains dans la ville, au détriment notamment de Kairouan.

Étroitement liés aux Almohades, au nom desquels ils gouvernent l'Ifriqiya à partir de 1207, les Hafsides deviennent indépendants sous Abû Zakariyâ Yahyâ en 1236 et se maintiendront au pouvoir jusqu'à l'annexion de la Tunisie par l'Empire ottoman en 1574.

Auteur :
Mis en ligne : Mardi 1 Décembre 2020