Le panarabisme

Eugene Fromentin la chasse au faucon

Vous avez déjà entendu parler du panarabisme ?
Il s’agit d’un terme occidental, qui désigne un mouvement, une volonté des peuples arabes à se fédérer, au-delà des nations et des convictions politiques ou religieuses. Les Arabes quant à eux appellent plutôt cela le "nationalisme arabe".
Ce mouvement a vu le jour initialement au 14 ème siècle, lorsque les pays arabes étaient sous domination Ottomane.
Il est réapparu après la première guerre mondiale, lorsque les Européens ont opéré une domination comparable.

Il s’agit donc d’une réaction d’un peuple supra-national qui cherche à préserver son existence au niveau culturel (et parfois la religion en fait partie) face à des menaces ou des concurrences provenant d’autres peuples et cultures.

Maxime Rodinson, dans son livre Les Arabes paru en 1979 donnait une définition du panarabisme ainsi :

"Nous pouvons considérer comme appartenant à l’ethnie, peuple ou nationalité arabe ceux qui:
1/ parlent une variante de la langue arabe et, en même temps, considèrent que c’est leur langue "naturelle", celle qu’ils doivent parler, ou bien, sans la parler, la considèrent comme telle;
2/ regardent comme leur patrimoine l’histoire et les traits culturels du peuple qui s’est appelé lui-même et que les autres ont appelés ‘Arabe’, ces traits culturels englobant depuis le 7e siècle l’adhésion massive à la religion musulmane, qui est loin d’être leur exclusivité;
3/ revendiquent l’identité arabe et ont une conscience d’arabité."

Le Monde arabe est vaste : du Sultanat d’Oman, à l’est, jusqu’à la Mauritanie, à l’ouest. L'arabisme culturel et le nationalisme arabe trouvent une concrétisation de ce projet à travers la ligue arabe, dont fait même partie Les Comores !
Il est caractérisé par un grand nombre de cultures et de coutumes et composés de peuples différents.
Pour autant, toutes ces populations ressentent une appartenance à une culture et une histoire communes.

Le panarabisme naquit donc en tant qu'une idéologie résistante à l’occupation étrangère et promouvant le débat quant aux éléments de l’héritage arabe qui seraient les plus authentiques.
De nos jours, cela se traduit par des manifestations culturelles qui fédèrent toutes les populations arabes, par la création de médias qui promeuvent le panarabisme et qui se situent au-delà des considérations d’un seul pays, et l’émanation d’un rêve commun à tout Arabe : L'idée de créer une grande nation arabe.

Certains acteurs du panarabisme continuaient à défendre la primauté des liens islamiques (ce qui devint la base du panislamisme), d’autres, comme l’un des premiers grands théoriciens du panarabisme, Sati al-Housri, rejetaient les sentiments islamiques en faveur d’une nation unifiée par la culture arabe, l’accent étant alors mis sur les composantes laïques de l’héritage arabe – une vision d’un État arabe similaire aux nations d’Europe.
Des réformistes arabes ont participé à la Nahda ou Renaissance arabe en tant que "mouvement romantique de redécouverte des anciens, de traduction des contemporains, de retour à la critique".

Enfant arabeCertains intellectuels européens font le rapprochement douteux entre panarabisme, donc l'alliance des Arabes et de ceux qui se sentent Arabes, avec un soutien de certains Arabes à l'Allemagne nazie.
Ils citent souvent à ce propos Amin al-Husseini, le grand mufti de Jérusalem* qui avait la fâcheuse manie d'être pro-nazi tout en étant panarabiste.
Ce sont évidemment des critiques de mauvaise foi, des personnes qui fondent leur carrière sur la critique du Monde Arabe en mode Arab-bashing, car en aucun cas, vous l’aurez compris avec cet article, le panarabisme n’a de lien avec le nazisme. C’est tout simplement un mouvement de protection du patrimoine culturel d’un peuple fier et ayant apporté beaucoup à l’humanité qui ne veut pas disparaître dans l’uniformisation anglo-saxonne qui a cours à notre époque.

*L'homme aurait embrigadé une poignée de musulmans en échange de promesses de budget pour leur village ou d'un peu de soupe!

Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 25 Octobre 2019