Histoire de l'Algérie

Le tombeau du roi Massinissa
Algérie armée française 62

De par sa position stratégique au carrefour de l’Afrique et de la Méditerranée, l’Algérie, située au centre du Maghreb, a vu de nombreuses civilisations se succéder sur son territoire.
Les premiers indices de la présence humaine en Algérie remontent à plus d’un million d’années (homme de Ain hanech). Les premiers habitants berbères vivaient de l’agriculture, de pastoralisme et de chasse. Durant l'Antiquité l'Algérie s'appelait la Numidie, de nomade, car elle était peu peuplée, à l'exception de quelques rois et quelques nomades.

Environ 800 ans avant J.C, les Phéniciens fondèrent de nombreuses villes comptoirs sur la côte algérienne. Toutefois les Phéniciens se sont intéressés à l’Algérie il y plusieurs milliers d’années, puisqu’on a retrouvé des nécropoles phéniciennes sur le territoire algérien vieilles de 10000 ans.
Pendant les guerres puniques qui ont opposé Carthage à Rome, le roi berbère Massinissa, s’est emparé de Cirta (l’actuelle Constantine) dont il fit sa capitale. Le mausolée d’El Khroub témoigne aujourd’hui de la splendeur de cette époque.
Après la révolte de Jugurtha, petit-fils du roi Massinissa, son royaume se morcela et malgré sa farouche résistance contre Rome, la Numidie, tombée entre les mains des Romains, devint le grenier à blé de l’empire pendant des siècles. De cette période restent comme témoignages de nombreux vestiges archéologiques, notamment à Djemila, Timgad,Tipaza et Cherchell.
Dès 432, les Vandales sous le commandement de Genséric, déferlèrent sur le territoire numide. Ils furent à leur tour, mis en déroute par les Byzantins en 533.

En 647, les Arabes, commandés par Okba Ibn Nafaa compagnon du Prophète, s’établirent sous l’étendard de l’Islam, en Algérie. Les tribus berbères adoptèrent l’Islam massivement et contribuèrent largement à son expansion et à son rayonnement jusqu’en Andalousie.
Plusieurs dynasties ont régné entre les VIIIème et XVIème siècles: les Rostomides (776-909), les Fatimides (908-972), les Zirides (972-1148) les Hammadites (1007-1152), les Almoravides (1052-1147), les Almohades (1147-1269)  les Zianides (1235-1554).

Les royautés qui gouvernaient l’Algérie, affaiblies par d’incessantes attaques espagnoles, ont fini par faire appel, en début du XVIème siècle, en 1514, aux frères Aroudj et Kheir Eddine Barberousse. Ces derniers, mandatés par le sultan de Constantinople ont contribué à chasser les Espagnols des côtes algériennes. En 1587,  l’Algérie devint régence ottomane jouissant, cependant, d’une large autonomie.

En 1830, débuta la colonisation française. Depuis cette date jusqu’au déclenchement de la guerre de libération nationale, le 1er novembre 1954, la puissance coloniale a dû faire face à la résistance du peuple algérien. L’indépendance de l’Algérie fut proclamée le 05 juillet 1962. Nous avons connus la monarchie française en Algérie, différentes républiques, plusieurs présidents comme le Général de Gaulle, et différents drapeaux. L'Armée française ne s'est retirée qu'en 1968 d'Algérie.

Chasseurs cueilleurs en Algerie
Garamante ou temehou représenté sur un bas-relief

Quelques repères de l’histoire de l’Algérie  

Préhistoire

 
Paléolithique moyen    Civilisation atérienne (gisement de Bir el-Ater, dans les Némentcha, à 70 km au sud de Tébessa, à l'extrémité est du djebel Onk).      
Néolithique ancien     " Escargotières " du Constantinois et du Sahara : collines de pierres, les Capsiens sont mangeurs d'escargots.      
Récent au Sahara (humide)  Civilisation brillante (gravures et peintures rupestres duTassili des Adjers).      
XVIe au IXe s avant J.C.  Les descendants probables des Capsiens entrent en contact avec les "peuples de la Mer" qui leur enseignent les techniques de survie égéennes et anatoliennes : le Sahara devient désertique et se vide.

Époque Carthaginoise, Époque Romaine et Royaume de Numidie


Vers -1250  Arrivée des Phéniciens et fondation des comptoirs d'Hippone et Utique.      
Vers -510    Traité entre Rome et Carthage, Rome reconnaît le monopole commercial de Carthage dans la méditerranée occidentale.      
-348 à -306  Traités commerciaux punico-romains.      
-264 à -146  Guerres puniques (-264 -241, -218 -201, -149 -146).      
IIIe et IIe avant J.C.  Royaumes de Numidie de Syphax, Massinissa et Jugurtha.      
-111 à -105  Guerre entre Jugurtha roi des Numides et les Romains.      
-46   La Numidie devient province romaine.      
1 à 429  Romanisation de l'Afrique du Nord.      
429 à 430 Invasion vandale.      
533 à 646  Conquête byzantine de l'Afrique du Nord.

L’Avènement de l’Islam

 
647    Arrivée des Arabes: Incursion d'Oqba ibn-Nafa.       
776 à 909       La dynastie Rostomide       
908 à 972       La dynastie Fatimide      
972 à 1148      Les Zirides      
1007 à 1152    Les Hammadites      
1052 à 1147    Les Almoravides      
1121 à 1235    Les Almohades      
1235 à 1556    La dynastie des Zianides

L’autorité Ottomane

 

1518    Pour lutter contre la menace d'occupation espagnole, Alger fût placée sous la protection du sultan ottoman d'Istanbul   par  Barberousse.      

1534-1587    Règne des "Beylerbeys" (23 Beylerbeys se succédèrent). Les beys sont en quelque sorte des suzerains du sultan      

1587-1659    Règne des Pachas (40 pachas environ se succédèrent)      
1659-1671    Règne des "Aghas" des chefs supérieurs aux caïds (40 aghas environ se succédèrent)      
1671-1710    Autorité des Deys-pachas (11 deys se succédèrent)      
    Alger résiste aux offensives anglaises et françaises (1678,1680, 1682, 1688)      
1710-1830    Autorité du Dey (18 se succédèrent, le dernier étant le dey Hocine)

 

La résistence d'Ahmed Bey

La colonisation française

 

14 juin 1830    Débarquement des forces françaises sur la côte de Sidi Fredj.      

5 juillet 1830    Signature de l'accord de soumission par le Dey d'Alger      

1832-1847    Révolte de l'émir Abd el-Kader qui fait reconnaître son autorité sur le centre et l'ouest de l'Algérie constituant ainsi la naissance de  l'Etat algérien.      
1830-1840    Lutte politique de Hamdane Ben Otmane Khodja      
1830-1840    Résistance de Ahmed Bey à l'Est Algérien      
1834    Traité Desmichel conclu entre La France et l'Emir Abd El Kader      
1837    Traité de la Tafna conclu entre le général Bugeaud et l'Emir Abd El Kader      
1846    Révolte de Benacer Ben Chohra au Centre et Sud-est      
1845-1850    Révolte de l'oasis de Zaatcha et Zibane menée par Cheikh Bouziane      
1851-1860    Révolte de Chérif Boubeghla et Fatma N'soumer au Djurdura et en Kabylie      
1864-1884    Révolte des Ouled Sidi-Cheikh      
1871-1872    Révolte de Hadj Mohamed El Mokrani Boumezrag      
1877-1912    Révolte des Touaregs du Hoggar avec Cheikh Amoud Ben Mokhtar      
1912    Fondation du mouvement de la jeunesse algérienne dirigé par l'Émir Khaled      
    Création à Alger de l'Association des Étudiants Musulmans d'Afrique du Nord (A.E.M.A.N.

Train banlieue algéroise

 1926    Création de l'Étoile  Nord Africaine par El-Hadj Ahmed Messali à Paris      
1927    Naissance de l'Association des Étudiants Musulmans Nord Africains à Paris (A.E.M.N.A.F.)      
 1931    Création de l'Association des Oulémas musulmans par Cheikh Abdelhamid Ben Badis.      
 1937    Création  du Parti du Peuple Algérien par El-Hadj Ahmed Messali à Alger.

1943    Le " Manifeste du peuple algérien "  présenté aux alliés par Ferhat Abbas réclame l'égalité entre les communautés musulmane et européenne      
08-mai-45    Massacres  de  Sétif, Guelma  et  Kherrata, près de 45.000  morts.        
1946    Ferhat Abbas crée  l‘Union Démocrate du Manifeste Algérien (U.D.M.A). El-Hadj Ahmed Messali crée le Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques (M.T.L.D.).      
1947    El-Hadj Ahmed Messali  crée l’Organisation Spéciale.      
1 novembre 1954    Déclenchement  de  la révolution algérienne.      
20 août 1956    Congrès  de la Soummam et instauration du C.N.R.A. et du C.C.E.      
 1957    La  question  algérienne est  inscrite  à  l’ordre du jour de l’O.N.U.      
19-sept-58    Création du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (G.P.R.A.) présidé par Ferhat Abbas.      
1961    Ben-Youcef Ben-Khedda préside le 3ème G.P.R.A.       
18 mars 1962    Signature des accords d’Evian       
19 mars 1962    Proclamation du cessez-le-feu.      
avr-62    Mise en place de l'Exécutif  Provisoire à Rocher Noir (Boumèrdes)      
01-juil-62    Référendum  sur  l’autodétermination,  (99.7 % en faveur de l’indépendance).      
05-juil-62    Proclamation de l’indépendance de l'Algérie

Auteur :
Mis en ligne : Jeudi 5 Septembre 2019