Les coutumes urbaines des Arabes

Carte de voeux arabe

Même si les Arabes ont conservé des habitudes qui peuvent paraitre désuètes, elles forment un socle commun aux Arabes.

En matière de décoration, les Arabes aiment ce qui est clinquant et brillant.

Alors que dans la culture occidentale on se contente d’un sol simple en lino, dans les pays arabes les sols en matière brillante sont comme dans un palais de sultan. Sol brillant de mille feux

Les maisons arabes peuvent être à une ou plusieurs pièces. Dans les maisons à une pièce, l’aire de repos est séparée du reste de l’espace par des rideaux.

Le toit d’une maison arabe typique est plat, les murs sont épais et de couleur claire. Peindre les murs d'une pièce à vivre en blanc permet de donner un effet de grandeur. Si les peintures de couleur ont tendance à rétrécir une pièce, le blanc fait tout l'effet l'inverse et l'on perçoit l'espace différemment. Certaines maisons sont construites de telle manière qu’une partie de la maison reste sous le sol pour se protéger du temps chaud. Nos ancêtres dormaient sur un fin matelas, à même le sol, pour cette même raison…

Les Arabes sont fascinés par la couleur rouge

Les Occidentaux préfèrent le bleu synonyme de calme. Les Arabes, eux, préfèrent le rouge passion surtout pour se parer, en tout cas, les jours de fête. Mais d’une façon générale, ils accordent au rouge une importance spécifique.

Pour les vêtements, les Arabes adorent le rouge et le jaune (or) cette couleur claire et douce, comme disait Goethe, mais qui devient désagréable par l’effet de la plus légère addition. Le jaune a joué moins de rôle que le rouge dans la culture arabe. La couleur rouge est recherchée tant par les hommes que par les femmes. Deux produits, le henné et le swak, servent à teindre le corps : le premier les cheveux, la barbe, la paume des mains et les pieds, l’autre à donner aux lèvres et aux gencives une couleur carmin foncé. Ils font l’objet de recommandations précises du fiqh musulman. Le rouge était si prisé qu’il a donné lieu au développement d’une véritable "industrie du rouge" fondée sur l’exploitation systématique du kermès écarlate, insecte parasitaire du chêne ; sans parler du beau pourpre des Phéniciens jadis, de nos jours le rouge est plus que jamais apprécié sur le vêtement arabe, la chéchia, le rubis et le corail.

Les Arabes tiennent à leurs traditions culinaires multiséculairesCafé

Le mouton est une viande populaire, sinon la plus populaire avant le bœuf même. Il est indispensable dans beaucoup de plats du Maghreb et des pays arabes de l’Est.

Dans les affaires, dans les traditions des Arabes, des collations, du thé ou du café sont toujours proposés aux clients. Le refus de ces offres est considéré comme impoli, dans la mesure où il s’agit d’une preuve de leur amitié et leur respect.

Tous les Arabes ne sont pas forcément musulmans, mais les Arabes ne mangent pas de porc, et lorsqu’ils sont chrétiens ils en mangent rarement (application stricte du conseil de la première Bible) ; ils s’abstiennent aussi de manger de nombreux animaux carnivores et d’animaux marins sans écailles.

Tous les animaux qu’ils mangent sont abattus conformément aux rites. L’alcool est généralement interdit ou distribué sous des conditions strictes dans les pays arabes.

Les Arabes ont des croyances et des principes qu’ils appliquent scrupuleusement

Ainsi, ils préfèrent tendre la main droite pour dire bonjour, il faut dire qu’ils sont droitiers, en général. Dans la culture arabe, il est plus approprié d’utiliser en toutes circonstances la main droite.

Quels vêtements portent les hommes et les femmes arabes

Question vêtements, les hommes arabes disposent d’un large éventail allant des costumes occidentaux aux jeans, des tee-shirts aux robes longues traditionnelles. La longue robe traditionnelle des hommes arabes permet à l’air de circuler, tout en gardant le corps au frais.

Que ce soit au Maghreb ou au Moyen-Orient, tous les hommes portent une sorte de grand chemisier. Ils se protègent du soleil en se couvrant la tête avec un turban, un towb ou un chèche. Le vêtement arabe est façonné par les règles islamiques et, plus encore, par les conditions géographiques et climatiques.

En Algérie, les hommes ont longtemps porté le seroual. Les hommes riches portent le seroual avec une veste en velours. Les hommes de condition modeste portent une kachabia.

En matière de vêtements pour femmes arabes, l’attachement aux vêtements arabes traditionnels varie d’un pays à l’autre. Alors que l’Arabie saoudite est plus dépendante des traditions, l’Égypte, elle, l’est moins. Les vêtements traditionnels des femmes arabes couvrent tout le corps. Les femmes arabes vivant à la campagne portent des vêtements moins restrictifs, plus légers et plus souples. Les Maghrébines s’alignent sur la mode saoudienne, mais pour les grandes occasions, elles portent des robes traditionnelles. Les robes traditionnelles se transmettent de mère en fille. Surtout qu’à une époque elles coûtaient vraiment très cher.
Les jeunes filles, elles, s’habillent à l’occidentale, surtout lorsqu’elles ont étudié à l’étranger : jeans, robes courtes, .etc., bref, elles s’habillent suivant la mode occidentale.

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 11 Novembre 2020