Qu'est-ce qu'un malabar

Malabar

Le mot malabar est un mot indien très ancien.

Il désigne une personne originaire de l’Etat de Malabar en Inde.

Selon la tradition indienne, les malabars seraient des hommes forts et costauds issus de mélanges entre les Dravidiens, population au sud, et de l’Haryana (d’où viennent les Indiens aryens), population au nord du pays.

Au temps des maharajas, les malabars également appelés les ‘san rakshak’ (en français les gardiens), étaient employés pour garder les maisons des princes et princesses.

Plus généralement, ils formaient la garde rapprochée des castes nobles.

Par extension,  de nos jours, un malabar désigne simplement un homme grand et très costaud.

Est-il exact de parler des Indiens aryens et dravidiens?

La question est ancienne, mais les résultats fascinants d'une fouille effectuée dans le Rakhigarhi de l’Haryana offrent l'occasion de la réexaminer. Ces résultats sont au centre de l'article de couverture de l'édition du 31 août 2018 du magazine India Today : l'ADN obtenu à partir d'un squelette de 4500 ans (appelons-le l'homme Rakhigarhi) montre que les anciens habitants de la région étaient 'un mélange de deux populations' : A savoir d'Anciens Indiens du Sud ancestraux et des agriculteurs iraniens - un groupe qui n'est pas originaire du sous-continent.

Mais voici le plus intéressant ; Cet ADN ne contenait pas de R1a1 - du matériel génétique Statue d'un Dravidien, fouilles en Indeprovenant d'une population d'Asie centrale qui s'est étendue il y a quatre millénaires. Comme le rapporte le magazine, R1a1 est "souvent appelé vaguement 'le gène aryen', et est fortement associé aux populations de haute caste du nord de l'Inde".

Une ébauche de l'article scientifique qui détaille les fouilles de Rakhigarhi postule que l'homme Rakhigarhi est plus étroitement lié à l'Irula, une communauté tribale du sud de l'Inde, qu'aux populations indiennes ayant un degré plus élevé d'ascendance liée à l'Eurasie occidentale.

Auteur :
Mis en ligne : Vendredi 20 Novembre 2020