Le voile islamique : une polémique sans fin !

Musulmane pieuse en prière
Niqab arabe

Dans les pays européens, en France notamment, certaines musulmanes ressentent le besoin de porter le voile et elles sont de plus en plus nombreuses.
Ce phénomène inquiète certains, interroge d'autres avec un danger en toile de fond : celui de voir des populations s'affronter les unes les autres.
Avant de se forger un avis, il faut essayer de comprendre pourquoi cela se produit. Et sachez qu'il n'y a pas une seule raison, une seule explication ; C'est un sujet à plusieurs facettes.

Le voile pour les femmes pures

Le voile islamique tel qu'on le connait de nos jours n'est pas décrit précisément dans le Saint Coran.
Dans la sourate La Lumière (n-Nur), extraite du verset 31, on peut lire: "Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leur poitrine ; et qu'elles ne dévoilent leurs charmes qu'à leurs maris [..]"
Dans la sourate Les Coalisés (l-ahzab), verset 59, on apprends ceci: "Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leur grand voile : Elles en seront plus vite reconnues et éviterons d'être offensées. - Allah est Pardonneur et Miséricordieux."
A partir des textes et des confirmations de la part des Oulémas (les sachants religieux faisant autorité en Islam) une femme musulmane porte le voile, un grand voile et surtout adopte une attitude chaste, réservée et pudique.
Pour les croyantes, c'est donc une volonté d'apparaître comme pieuses, pures, un témoignage de leur foi.

Le voile de la "coercition"

Que ce soit par un ou plusieurs membres de la famille qui exerce une incitation directe auprès de la femme musulmane, ou une pression sourde ressentie par cette dernière de la part de la communauté, il existe aussi des femmes qui disent se sentir obligées à porter le voile sans pour autant indiquer si elles souhaiteraient de toute façon le porter ou non. Difficile d'en dire plus à ce sujet si les premières intéressées n'en disent pas plus.
Il faut donc juste savoir que cette raison existe aussi.

Le voile pour le repli communautaire

Le voile est aussi porté par des femmes qui n'ont pas forcément une pratique rigoriste de l'Islam mais qui ressentent le besoin de le porter pour répondre à un manque, un vide dans leur vie.
Bien souvent on peut s’apercevoir que ces femmes ont vécu des évènements tristes, traumatisants et sont en manque de repères.
Il peut aussi s'agir de femmes qui se sentent isolées, par exemple suite à un divorce.
Le port du voile sera alors plus un acte de ralliement communautaire avec les autres musulmans qu'un acte religieux s'inscrivant dans une pratique plus profonde.

Deux femmes en hijab
Hijab avec voile khimar

Le port du voile comme acte de provocation

Il n'est pas rare que des femmes portent le voile pour provoquer leur entourage, susciter l'interrogation ou l’émoi, attirer l'attention et faire un pied de nez à la société toute entière.
Plutôt éloignées de la religion, ces femmes, souvent jeunes, justifient le port du voile comme un choix assumé et réclament au nom de la liberté de pouvoir l'arborer sans avoir à être jugée.
Bien souvent ce sont elles qui se trouvent en première ligne pour militer pour plus de tolérance et dénoncent régulièrement un comportement anti-musulman face aux réactions des autres.

Le voile pour une société plus religieuse

Que cela soit dans des pays musulmans ou des pays occidentaux, certaines femmes, consciemment ou non, portent le voile pour mener une sorte de conquête de la société dans laquelle elles vivent.
C'est donc une attitude qui concilie à la fois la pratique religieuse et une action de révolution douce, qui avec le temps, permet d'ancrer durablement le voile des femmes dans les mentalités.

Perception de la femme voilée parmi les croyants

Si bien évidemment la plupart des croyants apprécient et félicitent toute femme adoptant le port du voile, on peut entendre parfois l'indignation de femmes croyantes et portant le voile :

"Cette fausse musulmane porte le voile mais elle met un jean... pfff"
"Elle porte le voile mais elle a les ongles vernis en rouge et des chaussures à talons "
"Tu as vu elle fait des tutos beauté sur Youtube alors qu'elle se dit musulmane et porte le voile ???"


Comprenez donc que même au sein de la communauté musulmane, certaines femmes voilées sont critiquées par les croyantes mêmes.
Le fait donc que certaines portent le voile sans adopter une attitude pieuse, pudique et réservée est vécue comme un manque de respect.

Miss arabe marocaine

Perception de la femme voilée parmi les femmes anciennement musulmanes

On peut entendre également la critique que font la plupart des femmes qui se sont détournées de l'Islam. Généralement sur la même ligne que les femmes non-croyantes occidentales, particulièrement les femmes se revendiquant du féminisme :
le voile est une soumission à l'homme, un fossile préhistorique qu'on oblige à porter à certaines pauvres femmes qui ne savent ou ne peuvent pas s'affirmer.
Le voile est donc ici considéré comme une invention des hommes pour maintenir les femmes dans un état d'esclave, de soumission.

Le port du voile dans les Pays arabes

Les pays arabes sont des pays musulmans, c'est à dire les pays dans lesquels l'Islam représente le fondement de la tradition, des valeurs de la société, bien souvent intimement lié au pouvoir politique, qui tolèrent, incitent voire imposent le port du voile aux femmes.

Le voile intégral comme le Niqab ou le Sitar est clairement mal vu et de nombreux acteurs religieux ou laïcs tentent de le faire interdire de l'espace public.
Surtout depuis que des activistes ont découvert que ces voiles intégraux n'étaient pas des habits musulmans mais des habits provenant de l'ultra-orthodoxie juive (les juives "modestes").
Le Hijab (voile) est par contre soit le bienvenu soit obligatoire pour les femmes.

Parmi les pays n'obligeant pas, par la loi le port du voile aux femmes mais où la pratique est très courante, on trouve : Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Egypte, Yemen, Oman, Emirats, Jordanie, Palestine, Liban, Syrie, Irak et Afghanistan,
Parmi les pays imposant le port du voile aux femmes on trouve : Arabie saoudite.

Depuis la conquête islamique, les femmes sont habituées par tradition à porter le voile de mère en fille.
Que le port du voile soit une conséquence de la tradition ou bien qu'il soit porté par orthodoxie religieuse, il ne s'agit pas d'un objet vestimentaire pour prouver son appartenance à la communauté, comme un étendard politique ou encore comme une tendance à la mode mais implique toute une attitude.
La pureté envers Dieu, le respect des règles divines, le respect des autres et cultiver des vertus comme la timidité, la réserve, la pudeur.
Le port du voile, pour une musulmane, c'est donc bien plus qu'un bout de tissu, c'est avant tout une attitude, une mentalité qui ne peut être dissociée.
Si la plupart des femmes en terre d'Islam accepte le voile, il existe un nombre considérable de femmes souhaitant vivre leur vie comme elles l'entendent et qui s'affranchissent du voile qu'elles ne souhaitent plus porter.
En général, c'est très souvent les femmes mariées et d'âge mûr qui portent le voile, alors que les jeunes femmes aspirent à vivre sans le voile et parfois même sans la pratique de l'Islam.

Kara, première femme voilée policière aux USA

Le voile dans les Pays Occidentaux

Depuis de nombreuses années, la plupart des pays occidentaux ont mis fin aux persécutions religieuses.
Cela vient du fait que les peuples occidentaux ont progressivement arrêté d'être eux-mêmes croyants et ont décidé d'appliquer un traitement plus ou moins égal, une relative tolérance égalitaire entre toutes les religions qu'il est possible de pratiquer en terres dites "modernes".
En fait, ils ont tout simplement adopté une religion sans le dire: La religion d'avoir la liberté de croire ou de ne pas croire en Dieu. La liberté de dire ce que l'on pense. La liberté de mener sa vie à un niveau individuel sans être lié au collectif.
C'est ce qu'on appelle la Laïcité.
Une personne Laïque se doit de tolérer toutes les religions car elle est adepte de la liberté de chacun, la liberté individuelle. Toutefois, la liberté des uns s'arrête là où commence celles des autres. Ainsi la liberté individuelle prend fin dans l'espace collectif, l'espace public qui devient un espace commun neutre.
C'est donc une erreur pour la femme musulmane de porter le voile en terre laïque car elle va heurter les valeurs des gens Laïcs et va subir quant à elle une souffrance certaine.
La plupart des musulmans en pays occidentaux pratiquent un Islam modéré, un Islam adapté aux pays non-musulmans : C'est un islam dans lequel le principal est respecté mais qui se limite à une pratique au domicile et aux lieu de culte : un Islam peu visible par les non-musulmans.
En terre laïque, un croyant peut ressentir une limite dans la pratique de son culte. A juste titre: l'Islam est une religion très exigeante pour le pratiquant.
A ce moment précis où un croyant désire plus d’orthodoxie, approfondir la pratique de son Islam, il a le devoir de partir en terre d'Islam, c'est à dire en pays musulman.
C'est d'une part du bon sens, mais c'est surtout un commandement du Saint-Coran. De plus c'est une garantie de ne plus subir de stigmatisation.

Dans la sourate Les Femmes (n-Nissae), versets 97, 98 et 99, on peut lire:
"Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes,
les Anges enlèveront leurs âmes en disant:
"où en étiez-vous ?" (à propos de votre religion)
- "Nous étions impuissants sur terre""
Alors les Anges diront:
"La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d"émigrer ?"
Voilà bien ceux dont le refuge est l'enfer et quelle mauvaise destination!"
"A l'exception des impuissants : Hommes, Femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie: A ceux-là, il se peut qu'Allah donne le pardon. Allah est Clément et Pardonneur."

Nous avons essayé de vous apporter une vision globale du problème soulevé par le voile pour la femme musulmane. C'est un sujet de controverse qui n'est pas simple. Plusieurs raisons interviennent et c'est pour cela que nous sommes persuadés que le sujet n'est pas prêt d'être clos.

Auteur :
Mis en ligne : Samedi 11 Juillet 2020