L'Algérie aux multiples contrastes

é&
Seraidi Algérie

L'Algérie est un pays aux multiples facettes. L'Algérie est belle. Prenez la route, partez explorer son centre, ses côtes, ses massifs. Chaque petit coin de cette vaste étendue de terre recèle de joyaux cachés, de lieux insolites, de spécialités gastronomiques, de paysages magiques à découvrir. C'est un pays de contrastes situé au Nord de l'Afrique, au sud de la méditerranée et à une moyenne de 90 minutes de vol des grandes villes européennes y compris Genève. Le pays regorge de choses à découvrir, il est toutefois navrant de reconnaître que le pays ne s'est pas organisé pour développer le tourisme.

L'Algérie a parmi ses nombreux atouts des sites touristiques allant du balnéaire avec ses 1200 km de côtes, au climatique et aux thermes en passant par le saharien avec les deux tiers de la superficie algérienne soit environ 1.7 millions km2, ainsi que des sites historiques dont certains classés patrimoine universel.

L'Algérie possède de nombreux atouts. Sur le plan géographique, quatre grands types de reliefs se succèdent du nord au sud du territoire.

L'Algérie côté méditerranée

Le long de la Méditerranée se trouve une côte bordée de plages et de criques, prolongées à l'intérieur par la plaine du Tell et ses vallées où se concentrent l'essentiel des terres agricoles et les principales métropoles dont Alger, Oran, et Constantine...

II y a deux chaînes montagneuses orientées est-ouest : l'Atlas tellien formé par des monts qui culminent au Lala Khadîdja (2 308m), et l'Atlas saharien avec le massif des Aurès culminant au mont Chelia (2 328m). Au cœur de l'Atlas, une zone de hauts plateaux semi désertiques, on y pratique la culture de l'alfa (plante utilisée dans la fabrication du papier) et l'élevage de bovins, d'ovins, de caprins et chameaux. De part son profil en cuvette, on peut contempler la présence de grands chotts (lacs salés) se situant jusqu'à 40 mètres sous le niveau de la mer avec le chott Melrhir par exemple.

Touareg

L'Algérie côté Sahara

Il y a aussi le Sahara, ses plateaux rocheux, ses plaines arides, ses régions de sables, le grand erg occidental, le grand erg oriental et ses oasis comme le Ziban, la vallée du M'Zab, le Touat, et le Gourara...

Enfin à l'extrême sud, le Hoggar, succession de hauts plateaux étalés en gradins, dominés au centre par de surprenants reliefs dentelés et par le Mont Tahat, à 3 003 m demeure le sommet le plus haut du pays, et où l'on trouve quelques lacs salés comme le chott Ech-Chergui et le chott el Hodna... A ces charmes naturels s'ajoute un patrimoine archéologique d'une grande valeur.

Carrefour des mondes méditerranéens, musulmans et africains, l'Algérie a hérité de nombre de sites numides, romains, ainsi que des sites et édifices islamiques, chrétiens et judaïques.

Pleins feux sur le sud !

Partez à la découverte du mode de vie touareg. Des organisateurs de voyage proposent des voyages en groupe pour voir les peintures rupestres de la Taessa et la guelta d'Afilal (se trouvent les derniers poissons du Hoggar). Les Touaregs, ou Imouhar, (Amahar au singulier), se sont installés au Sahara.

La  population  touareg  qui compte  au  total  entre 1 000 000  et  2 000 000  personnes,  se  trouve répartie sur 5 pays :

- Au Niger où ils vivent en majeure partie (essentiellement autour d'Agadès, en plein air)

- Au Mali qui compte également une forte densité de Touareg à Adrar, Gao...

- En  Algérie  où  20 000  Touaregs  se  répartissent essentiellement  autour  de  Tamanrasset  en Ahaggar, et de Djanet au Tassili N'Ajjer.

- Au Burkina-Faso et en Libye où on en compte quelques milliers.

En plein désert, ce ne sont pas les paysages féeriques qui manquent.

Auteur :
Mis en ligne : Mercredi 13 Mars 2019

Autour de ce sujet